Replay du mardi 11 février 2020

Twingo, l'OVNI de l'automobile française !

- Mis à jour le

On décortique ensemble les petits et grands secrets de conception de vos objets du quotidien !

Twingo
Twingo © Radio France - Marine Bourlet

En 1986,  Raymond Loewy prend la direction artistique de l'entreprise française Renault et intègre un projet qui s’embourbe depuis quelques années au sein de l’entreprise : le VBG - véhicule bas de gamme - chargé d’imaginer une remplaçante pour la R4.
Après plusieurs solutions trop chères ou trop complexes, on ressort du placard la proposition d’un tout jeune designer interne.
Le concept car W60 de Jean-Pierre Ploué  double celui, trop prétentieux, de l’italien Marcello Gandini, le père de la Bugatti EB110.

Le cahier des charges établi par la direction est particulièrement strict : « Un lieu de détente, peu coûteux et facile d’utilisation, accueillant et très aménagé… ».
On imagine alors Twingo, dont le nom est une contraction des danses twist, swing et tango. Un nom qui colle à sa ligne arrondie et sa bouille sympathique. 

Pour le prix très serré de 55000 francs, on ne propose client qu’un seul type de sièges, sans mousse et sans couture. Dans l’habitacle, la tôle peinte de la carrosserie impose sa couleur et égaie le gris des textiles. Pas de blanc, pas de noir ! En 1993, Twingo vous fait voir la vie en bleu outremer, rouge corail, vert coriandre et jaune indien. Lors de sa sortie, le Président Mitterand, sans surprise l'avait choisi rouge ! 

Lors de sa commercialisation, on opte pour les dessins type « bande dessinée » de Philippe Petit-Poulet et un slogan très populaire : "Twingo. A vous d'inventer la vie qui va avec !" Le ton est donné, cette voiture ne doit pas passer inaperçu et séduire la jeunesse !  

Et comme le disait l'architecte  Charotte Perriand : « L’important, ce n’est pas l’objet, mais l’homme. » Alors déménagement, retours de soirées et même camping : à vos bons souvenirs en Twingo ! Et rappelez-vous, le design est partout ! 

Mots clés: