Émissions Cuisine

La Vie en Bleu : La recette de Régine

Du lundi au vendredi à 10h50

46min

Velouté de potimarron

Par le mercredi 14 décembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
Velouté de potimarron
Velouté de potimarron © Radio France - ©Régine Rossi Lagorce

Dansla famille des Cucurbitacées, j'ai demandé le Potimarron ! Le voici en velouté .

La cuisine ensemble avec Régine Rossi-Lagorce

Velouté de potimarron aux croutons de pain aux épices

Le pain aux épices peut être remplacé par de la crème fraîche ou des lardons grillés ou du fromage à pâte persillé ou des noix concassées ou…

Par personne :

  • ¼ de potimarron non épluché mais pépins ôtés, 1 bel oignon non épluché, sel et poivre et selon les gouts 1c à s de petits morceaux de pains aux épices.
  • Dans un faitout, mettre le potimarron et l’oignon avec de l’eau à hauteur + 1 hauteur d’eau, saler et poivre et cuire 20 à 25 mn (vérifier que l’oignon soit cuit). Sortir les légumes (ne pas jeter l’eau de cuisson) puis à l’aide d’une c à s détacher la chair du potimarron (s’il reste un peu de peau ce n’est pas grave) et extraire la chair de l’oignon. Remettre chairs de potimarron et d’oignon dans l’eau de cuisson et mixer. Réservez au chaud. Toaster les croutons puis les déposer sur le velouté et servir.

Cucurbitacée en forme de poire qui renferme un goût de châtaigne.

Potimarron - Aucun(e)
Potimarron - CC-Spedona

Sa chair est jaune et farineuse, et il a la saveur de la purée de châtaignes. Le potimarron est très riche en provitamine A et en oligo-éléments (phosphore, calcium, magnésium, fer, potassium, silicium, sodium...), en acides aminés, en acides gras insaturés, en amidon, en sucres naturels et en carotène.

Comme les potirons, les potimarrons peuvent être consommés en potage, au four avec de l'ail, frits, en tourte ou en purée. À la différence du potiron, il n'est pas nécessaire de retirer la peau du potimarron avant la cuisson. Gain de temps pour préparer un gratin par exemple !

Utilisez ses graines

Servez-les en apéritif, mais aussi pour mettre un peu de croustillant dans une soupe ou dans une salade. Conservez-les dans un bocal. Elles sont riches en acides gras non saturés, conseillés en cas d’hypercholestérolémie. N’ajoutez pas de matière grasse pour les griller : c’est inutile !