Céline Braconnier, politologue et auteure de " La démocratie de l'abstention " chez Gallimard

Émission 

Depuis le milieu des années 80 l’abstention n’ a cessé de progresser pour tous les scrutins à l’exception de la Présidentielle. Lors des dernières municipales en 2008 le taux d'abstention a frôlé les 35%. Un record.

 

La seule éléction qui résiste à l'abstention est la Présidentielle. Celle de 2007 a battu tous les records de participation contrairement à celle de 2002 qui fait figure d'exception avec une abstention élévée. Les élections pour lesquelles les électeurs se mobilisent le moins ce sont les européennes.

Traditionnellement les jeunes qui ont entre 18 et 25 ans sont majoritaires parmi les  abstentionnistes. Et ce qui est de plus en plus fréquent c'est le vote intermittent. Les électeurs qui s'abstiennetnt de façon constante ne représentent que 10% des inscrits et 6% des non- inscrits.

Céline Braconnier, politologue, professeur des universités à sciences Po Saint-Germain en Laye est l'invitée de la femme de la semaine . 

 

L'interview de Céline Braconnier

Partager sur :