Replay du jeudi 27 août 2020

Saumur, en bord de Loire, à voir absolument

On part au bord de la Loire, au pied du magnifique château de Saumur pour rejoindre Jérôme

Saumur et la Loire
Saumur et la Loire © Getty - Photo de Daniel Viné Garcia

Saumur. Le magnifique château, tout blanc, qui s’illumine dès que le soleil pointe le bout de son nez. L’orgueil de la ville qui s’étale au pied, baignée par la Loire qui passe sereine. Elle a amené le commerce pendant des siècles. Les vikings aussi quand j’y pense au Xe siècle, quand ils sont venus ravager ce qui était déjà une grande ville. Elle a peut-être aussi amené le jeu de la boule de fort, un jeu typique du saumurois qui aurait été lancé par les mariniers qui attendaient qu’on charge leurs bateaux avant de filer au loin. 

Le chapteau de Saumur
Le chapteau de Saumur © Getty - Photo de Brice M.

Autour de la ville, les coteaux qui donnent ce délicieux vin si typique des bords de Loire. Au-dessous dans le tuffeau qui a servi à ériger tant de beauté vers le ciel d’Anjou, les galeries. On dit qu’il y a plus de 1200 kilomètres de chemins et plus de 14 000 cavités. On y habite parfois, on y fait pousser les célèbres champignons injustement nommés de Paris et on y laisse vieillir les bonnes bouteilles. 

Saumur est une ville noble. Ça se voit. Et ça explique qu’elle est été l’objet de toutes les envies et de tous les soins de bien des nobles sires. Thibault dit le tricheur fait construire le premier château il y a plus de 1000 ans. Foulque Nerra, seigneur d’Anjou prend le château. Philippe Auguste en fait un bijou du domaine royal avant que Saint Louis n’y donne une si belle fête qu’on l’appellera la non pareille. En 1444, le bon roi René, duc d’Anjou, de Lorraine, de Bar, comte de Provence, roi de Naples et de Jérusalem, s’y éclate en organisant ce qu’il préfère un tournoi. On y voit de nobles chevaliers s’affronter de chaque côté d’une lice, lançant leurs fougueux destriers l’un vers l’autre et pointant la lance au plus loin pour frapper le bouclier et faire tomber l’adversaire. 

Les chevaux sont déjà soignés, cajolés à cette époque. Vieille habitude donc à Saumur que de faire du cheval un art de vivre. Tradition même perpétuée par le célèbre Cadre noir qui y a son siège depuis 1815. On peut ici admirer le beau manège, les écuries et même la sellerie d’honneur. 

C’est donc cette ville de beauté et d’élégance qui a vu naître en 1882 l’un des plus grands talents de l’histoire de la Mode. Mademoiselle Coco Chanel. 

PIED : C’est à Coco Chanel qu’on doit la mode du Bronzage

Mots clés: