Replay du mercredi 29 juillet 2020

La Rochelle une des plus belles portes de l’Océan

Jérôme avait envie de Mer. Il est allé au bord de l’Océan. Dans ce qu’il appelle la porte de l’Océan : le Port de la Rochelle. Il nous attend au pied de la Tour Saint Nicolas, l’une des deux tours emblématiques de la cité…

La Rochelle
La Rochelle © Getty - Philippe Tran / EyeEm

La Rochelle... plusieurs portes ...

Une porte vers l’océan, quand les bateaux de bois partaient depuis le vieux port pour les quatre coins du monde. 

Rues avec arcades de La Rochelle
Rues avec arcades de La Rochelle © Getty - Fraser Hall

Porte vers le commerce de cette ville riche, dont la bourse est superbe, truffée de trophées, de sextants pour rappeler la vocation maritime de la ville. Ville d’argent dont les rues à arcades offraient le confort nécessaire pour de fructueux échanges aux bâtisseurs de ces hôtels particuliers, lesquels qu’on admire encore partout en ville. 

Porte fortifiée aussi, comme le rappellent les tours du vieux port, érigées aux 14 et 15 siècles, elles continuent de défier le temps après avoir longtemps défié ceux qui voulaient mettre la main sur La Rochelle la belle, et la rebelle d’ailleurs. Rebelle à l’autorité du roi de France qui a porté à ses pieds ses armées et a dû en faire un très long siège pour parvenir à lui imposer sa volonté. Ville fortement protestante, elle a longuement tenu tête à Louis XIII et à son cardinal ministre, le fameux Richelieu qu’on a vu souvent arpenter les alentours de la place forte, vêtu de son armure d’acier et de la cape rouge signalant son titre de Prince de l’Eglise. 

Port fortifié La Rochelle
Port fortifié La Rochelle © Getty - Steve Allen

Porte vers les Colonies d’où venaient tant de richesses, et vers le nouveau monde pour tous ces gens qui ont embarqué pour la Nouvelle France, y semant la culture de notre pays dans les grandes Amériques. 

Porte vers le continent européen puisque du port on peut se rendre à la gare monumentale qui surprend encore plus de 100 ans après, par sa construction  par sa beauté et surtout par sa taille. 

De là, le monde européen s’ouvre par le train à ceux que la mer a amenés jusqu’à cette porte vers la culture, la musique et les talents français à travers ces fameuses Francopholies, festival passionnant qui a fait renouer la Rochelle avec son passé puisqu’elles ont essaimé dans le monde, elles se sont  installées en Nouvelle Calédonie, au Québec, en Belgique, à Genève, Berlin et même à Buenos aires ou Santiago du chili. 

Preuve supplémentaire que La Rochelle c’est une belle et grande porte vers d’infinis voyages. C’est d’ailleurs ici, pas très loin des belles terrasses du vieux port, qu’est né le plus lointain voyageur français. Jean-Loup Chrétien, le premier spationaute de l’Histoire de France. 

Mots clés: