Replay du mercredi 22 juillet 2020

Le climat, les monuments, les vignes… magnifique Touraine

- Mis à jour le

Visiblement Jérôme a eu envie de douceur. Il est allé en Touraine, au bord de la Loire, quelque part près de Tours, à Reugny pour nous raconter comme la Touraine est belle…

Château de Chenonceaux
Château de Chenonceaux © Getty - Imagno / Contributeur Editorial - n° : 543519841 Collection : Hulton Archive

Le jardin de la France 

Azay le rideau
Azay le rideau © Getty - Imagno / Contributeur Editorial - n° : 543523321 Collection : Hulton Archive

C’est le jardin de la France et c’est un jardin magnifique. Bienvenue en Touraine. Amboise la Royale, Chinon, le château de contes de fée d’Azay le rideau, le château des dames à Chenonceaux, Langeais qui vit le mariage de la duchesse Anne de Bretagne avec un roi de France, Loches et l’ombre de Louis XI, Chinon, et Tours bien sûr, l’une des plus anciennes villes de France dont les habitants ont charmé Alfred de Vigny qui écrit d’eux « leur langage est le plus pur français, sans lenteur, sans vitesse, sans accent ; le berceau de la langue est la ». 

Les plus célèbres châteaux de la Loire

Amboise
Amboise © Getty - DE AGOSTINI PICTURE LIBRARY / Contributeur Editorial - n° : 89174405 Collection

Tout autour de Tours, la campagne prend de multiples couleurs. Tout s’y plait. Tout y pousse, tant le soleil s’offre une charmante cohabitation avec la pluie. Tout y pousse même les châteaux, ceux que j’ai cité tout à l’heure tout à mon bonheur de rappeler ces grands noms de l’architecture et des jardins, mais je n’en finirais plus de citer ces multiples belles maisons qui étoilent le terroir tourangeau. Regardez du côté de Reugny par exemple. La rivière Brenne qui s’étale. Deux coteaux abrupts. La vigne aussi puisqu’on est dans l’une des huit communes du vin de Vouvray Appellation d’Origine Contrôlée de vouvray. Du vin effervescent depuis longtemps, dont les premiers grains ont été vendangés il y a encore plus longtemps grâce aux moines de Marmoutier. Plus loin, des champs, des hameaux, la pierre blanche et trois châteaux qui restent debout, mais l’histoire nous signale qu’il y en a eu bien d’autres. 

Lieu de naissance de la Marquise de la Vallière, aimée de Louis XIV

Le château de Reugny
Le château de Reugny © Getty - Centre, Indre-et-Loire, Reugny, Chateau de la Cote (Photo by DEA / G. DAGLI ORTI

Il reste le château de la côte de style renaissance, la belle maison de Launay et le château de la Vallière. On aurait pu tourner ici Angélique marquise des anges. Un portail fort ancien. Le château se souvient des tribulations de l’auguste famille des la baume le blanc. Notamment de la petite Françoise Louise. Elle est née en 1644, à la ville, à Tours, dont l’un de ses ancêtres a été maire. Mais elle en a passé du bon temps ici, dans la belle campagne de Touraine. C’est vrai qu’il n’y a pas eu que des mauvais souvenirs. Notamment cette chute alors qu’elle sautait une haie vive sur son âne. Une chute qui l’a laissée boiteuse. Mais ça n’a jamais gâté cette beauté que les tours du château de La Vallière a vu grandir et qui allait ravir le cœur d’un roi. 

EN SAVOIR PLUS 

Le destin de la marquise de la Vallière

Mots clés: