Replay du vendredi 21 août 2020

Symbole de la France : la Tour Eiffel

On est à Paris. Sur l’esplanade du Trocadéro. C’est là qu’on rejoint Jérôme.Il a eu raison de se poser là parce que c’est la plus belle vue sur l’endroit dont il veut nous parler aujourd’hui, et quel endroit ! La Tour Eiffel…

La Tour Eiffel, du haut de ses 300 mètres
La Tour Eiffel, du haut de ses 300 mètres © Getty - Photo : O S / EyeEm

La Tour Eiffel. Symbole de Paris. Symbole de la France. Avec 7 000 000 de visiteurs annuels, c’est le monument payant le plus visité au monde. Et ça ne nous étonne pas… Elle nous épate le jour, notamment quand le sommet se fond dans le brouillard. Elle nous fait rêver la nuit quand ses 20000 ampoules la font scintiller. Au pied de ce symbole de Paris, on sourit en croisant ces amoureux qui se font photographier au pied de la tour, la prenant à témoin de leur envie de vivre une histoire d’amour aussi grande et aussi solide qu’elle. 

La Tour Eiffel, sous un autre angle
La Tour Eiffel, sous un autre angle © Getty - Photo : RICOWde

Le 31 mars 1889 le tout Paris se presse au pied de ce qu’on appelle « la tour de 300 mètres » qui sera le clou du spectacle de l’exposition universelle. Alors que le vent souffle, Monsieur Eiffel mène les premiers visiteurs au sommet. Sous eux, il y a 2 500 000 rivets, 18 000 pièces, 7 300 tonnes de fer, 60 tonnes de peinture... Du haut du 3e étage, Monsieur Eiffel peut montrer tout Paris aux membres du gouvernement de la République. Il est au sommet dans tous les sens du terme. De sa gloire d’une part, et du plus haut monument au monde aussi. Le gouvernement a donc eu ce qu’il voulait : le symbole du savoir-faire Français. On a pensé assez vite à l’ingénieur Gustave Eiffel, déjà fort connu pour ses ouvrages d’art nombreux et audacieux. Le bon choix en fait : Eiffel sait qu’il n’a pas déçu. Il suffit de la regarder pour savoir que la tour sera le clou du spectacle de l’exposition universelle destinée à célébrer les 100 ans de la Révolution Française et la gloire de la France. 

La Tour Eiffel
La Tour Eiffel © Getty - Photo : Nikada

Il aura fallu 2 ans et 5 mois de chantier pour réaliser la merveille. C’est si peu ! En bas de la tour, Eiffel serre la main des ingénieurs qui l’ont accompagné. Ceux-là même dont les noms sont gravés sur la tour. Ils étaient 72 à travailler sur ce défi architectural bien sûr mais scientifique aussi ! Il a fallu creuser des fondations comme on ne l’avait jamais fait, adapter la forme et les matériaux au vent, au froid, à la chaleur, en bref il a fallu prendre la Nature en compte.  Tout ça n’est pourtant que provisoire, Monsieur Eiffel le sait... Ses fans, ses détracteurs, les parisiens eux même ont été prévenus : elle n’est là que pour 20 ans… Ou pas 

Mots clés: