Émissions Toutes les émissions

Du lundi au vendredi à 6h50

La Minute ASNL : pourquoi la Chine s'intéresse au football français ?

La minute ASNL du vendredi 16 septembre 2016

Par

La Minute ASNL : pourquoi la Chine s'intéresse au football français ?

La Minute ASNL : pourquoi la Chine s'intéresse au football français ?

L' AS Nancy Lorraine va-t-elle se retrouver sous pavillon chinois ?

Le club lorrain est à la recherche d'un investisseur pour suppléer son président Jacques Rousselot. Parmi les candidats intéressés, un conglomérat chinois qui aurait les reins très solides. Les Chinois ont lancé une grande offensive dans le monde du football ces derniers mois.

Un projet d'Etat

C'est d'ailleurs le président chinois Xi Jinping qui a lancé les hostilités en dévoilant son plan de développement du football pour 2050. Il a demandé aux entreprises du pays d'investir massivement dans le football en Europe. C'est déjà très concret, un groupe a décidé d' injecter 100 millions d'euros dans l'Olympique Lyonnais, l' AJ Auxerre devrait être racheté pour 7 millions, des Chinois ont pris des parts dans l'OGC Nice et le FC Sochaux est déjà possédé par un entrepreneur de l'Empire du Milieu depuis l'an dernier.

Les mises ne sont pas très importantes par rapport aux autres pays européens. Il faut compter en milliards de dollars pour acheter un grand club anglais. On parle de dizaines de millions d'euros en France. Ce qui intéresse les investisseurs chinois, c'est surtout le savoir faire, la formation française.Ce sont certains des meilleurs centres de formation de France qui sont visés : Sochaux, Auxerre, Nancy , Lyon.

Objectif : Coupe du Monde

Car avant de développer le football européen, l'idée des chinois, c'est d'abord de faire prospérer le leur. Augmenter la valeur du championnat local, pour que ça se répercute sur l'équipe nationale chinoise. Une sélection seulement 78e au classement mondial. Le président Xi Jinping s'est fixé un objectif : remporter la coupe du monde dans les 15 ans et ça, ça passe par la France. Avec des craintes malgré tout ? Beaucoup de questions se posent par exemple à Sochaux, où le cours en bourse de l'entreprise qui détient le club est en chute libre. On se demande si le propriétaire a les moyens de ses ambitions.

Partager sur :