Toutes les émissions

La minute chat avec Marie Thony, vétérinaire

Le dimanche à 7h45

Chat
Chat © Radio France - Erika Vachon

Mon chat est malade en voiture… Que faire ?

Diffusion du dimanche 10 mars 2019 Durée : 4min

Que ce soit des miaulements, des vomissements, des diarrhées, ou encore une agitation folle, votre chat vous rend la vie impossible en voiture…

Mais pourquoi et comment améliorer les choses ?  Alors d’abord, il faut se demander les raisons d’un tel comportement…  Et bien, il y en a deux : soit le chat est malade réellement (et c’est alors une question d’oreille interne qui interprète mal les informations reçues… Entre le chat immobile et la voiture qui est en mouvement… c’est d’autant plus fréquent que le chat est jeune), soit c’est l’expression d’un énorme stress… Et, dans ce cas, le stress peut glisser vers la phobie, si chaque expérience confirme accentue le côté douloureux de l’expérience. Alors, c’est bien beau, mais faire la différence entre ces deux solutions, quand c’est possible, n’aide pas à savoir gérer le cas… Donc, en pratique, comment on fait ? PREMIER CONSEIL : on ne donne pas à manger au chat avant le voyage ! On évitera ainsi la plupart des vomissements, les odeurs inconfortables pour vous et l’inconfort de votre animal aussi ! Et, soit dit en passant, on sécurise le chat !! Ne faites voyager votre chat qu’en caisse de transport. Aussi bien pour la sécurité de l’animal que pour celle des passagers humains de la voiture et du conducteur.  On stabilise bien la cage ! Et on met du journal au fond, pour pouvoir le changer, si accident il y a… Pour le confort du chat et pour votre aise olfactive. Ensuite, sachez que l’attitude du conducteur est primordiale… Ainsi que les routes choisies ! Pas de freinage brusque, et allure régulière avec le moins de virages abruptes possibles. Faites des poses si le trajet est long et aérez ! Il est possible de travailler le conditionnement positif ! On habitue l’animal, dès tout petit à la caisse de transport, puis à la voiture moteur éteint, puis allumé à l’arrêt etc etc… En félicitant et en récompensant à chaque fois. Et ensuite, il existe des solutions médicamenteuses, puisque souvent les trucs et astuces que je viens de donner ne sont pas suffisants. Je ne reviens pas sur toutes les solutions naturelles qui vous sont offertes pour gérer le stress du chat… Vous les connaissez désormais ! Pour ce qui est de la vraie nausée, en revanche, parlez-en à votre vétérinaire, il existe des molécules qui peuvent vraiment gérer la nausée du fauve. Enfin, dans des cas vraiment compliqués, et sur des chats en excellente santé, on peut utiliser des comprimés de tranquillisants… Parce que quand on dort, on stress moins, c’est bien connu !