Toutes les émissions

La minute chat avec Marie Thony, vétérinaire

Le dimanche à 7h45

chat
chat © Radio France

Mon chat me suit partout

Diffusion du dimanche 25 novembre 2018 Durée : 4min

On a tous eu à la maison (ou connu) des chats pot-de- colle… Vous savez, ces chats-glue qui vous suivent de partout dans votre logement, comme votre ombre, toujours dans vos pieds, toujours dans la même pièce que vous…

Pourquoi le chat, sensé être très indépendant, peut-il avoir ce genre de comportement ?  La première des raisons réside dans ce qui s’est passé lors des premiers mois de la vie de votre chaton… 

En effet, si le sevrage alimentaire est précoce, le chaton est encore en période d’imprégnation jusque 3 mois environ et, pour se développer et être équilibré comportementalement (bref, pour ressembler à un vrai chat), le chat a besoin d’être encore un peu éduqué/accompagné par un autre félin. 

On parle de sevrage comportemental… Cela peut être fait par la maman, bien-sûr, mais aussi par un chat adulte qui vit déjà dans la famille adoptive du chaton (et c’est d’ailleurs la meilleure des solutions). Lorsque cela n’est pas fait, et que le chaton termine son imprégnation au contact d’humains uniquement, ces derniers deviennent l’être dit « d’attachement primaire ». 

Le risque c’est d’être confronté à un hyper-attachement qui rende le chat malheureux lorsque vous n’êtes pas avec lui… Il faut alors absolument apprendre au chaton à rester seul.  La raison suivante peut être apparentée à de l’ennui… 

Effectivement, les intérieurs sont fréquemment trop pauvres en stimulations (on en a déjà énormément parlé). Vous devez absolument enrichir cet intérieur, le risque, sinon, c’est qu’il développe des comportements inappropriés face à l’alimentation, qu’il dégrade votre intérieur, ou encore simplement qu’il s’ennuie et vous stimule de façon abusive… 

Puisque vous êtes la seule chose, à la maison, avec laquelle il peut interagir.  Alors bien-sûr, tout n’est pas défaut comportemental ! Il y a des chats très équilibrés qui, simplement, aiment très très fort leur propriétaire. Sachez cependant faire la différence entre un chat zen qui vous suit partout juste parce que c’est son bonheur, et un chat qui vous suit de partout parce qu’en votre absence, c’est le stress total… 

Dans ce dernier cas, on aura d’autres signes de stress : plaies de léchage, vocalisations anormales et excessives, … Ne restez pas dans le doute, demandez à votre vétérinaire ce qu’il en pense !!!  

La conclusion, c’est que votre chat n’est pas obligatoirement indépendant, et en appartement, le chat-chien, c’est quelque chose de très fréquent et de très chouette à vivre, tant que ça ne balance pas dans le défaut comportemental… Si tel est le cas, nous (équipes vétérinaires) saurons aider Mimi à s’apaiser un peu… et à vous laisser un tantinet tranquille !