Toutes les émissions

La minute connectée

Du lundi au vendredi à 12h35 et 16h50 / le week end à 8h50

Ovation
Ovation

Formation en VR

Diffusion du mercredi 15 mai 2019 Durée : 2min

FORMATION : Améliorer ses compétences d’éloquence grâce à la VR Le programme Ovation permet de s’entraîner à parler en public

La réalité virtuelle a déjà prouvé son efficacité pour les personnes qui souffrent de certaines phobies, comme la peur du vide, des insectes, ou même du dentiste. Depuis les années 90, des essais cliniques ont montré que les technologies immersives peuvent être tout aussi efficaces qu’une thérapie traditionnelle : une araignée virtuelle est aussi réaliste qu’une vraie ! Les thérapies d’exposition comme celles-ci représentent une petite partie dans le boom du marché de la réalité virtuelle, mais leur développement est significatif depuis quelques années. Dans un autre registre, Ovation propose de s’entraîner à faire un discours devant une audience pour vaincre sa glossophobie. Environ 75% des personnes ressentent une certaine peur à parler en public

Pour 20 dollars par mois, Ovation permet aux glossophobes de s’entraîner de façon illimitée dans des simulations qui contiennent toutes les conditions d’une vraie présentation en public. Jeff Marshall, le concepteur du programme, explique qu’Ovation inclut cinq types de simulation : une salle de classe, une réunion dans un building, un tribunal, une salle de conférence et une salle de banquet. Les utilisateurs peuvent tout paramétrer. Ils choisissent si le public doit être assis autour de tables ou plutôt en rang, si l’audience est restreinte ou plus large etc. Le public virtuel a été fait à partir de personnes réelles qui se sont proposées pour être représentées en 3D. Le réalisme du programme est saisissant, car même dans le décor rien n’a été laissé au hasard, depuis les tapis à motifs spirales faussement chics, jusqu’au buffet de nourriture.

Quand l’utilisateur est plongé dans l’expérience Ovation, il se retrouve donc en face d’un réel public, comme on pourrait l’être dans la réalité ; si bien qu’il peut faire face à des personnes qui ont l’air de s’ennuyer, voire qui regardent leur téléphone, ou qui piquent du nez au fond de la salle. L’utilisateur peut d’ailleurs paramétrer ce niveau d’impolitesse, et choisir si le public va être attentif et silencieux, ou plutôt ennuyé et nonchalant. L’utilisateur doit alors faire sa présentation dans une salle tantôt rythmée par les quintes de toux, tantôt silencieuse et quelque peu teintée d'inattention. On peut parfois être dérangé par une personne qui ramasse des peluches sur son pantalon, ce qui peut perturber le déroulé de la présentation. L’application permet donc de se préparer à toutes les situations éventuelles, pour que, lors d’un discours réel, l’utilisateur puisse se concentrer et ne pas se perdre à la suite d’un élément perturbateur.

L’application permet aussi d’avoir un feedback sur sa présentation. On peut par exemple savoir quels mots ont été utilisés le plus souvent, pour identifier les potentiels tics de langage, et voir les gestes que l’on fait pour soit les amplifier ou les diminuer. On peut voir également vers quelle direction on regarde le plus le public, pour essayer de varier par la suite la position de son regard pour ne pas se focaliser sur les mêmes personnes. Pendant l’expérience, le programme peut donner des indications, comme par exemple conseiller à la personne de changer son regard et de regarder davantage vers la gauche de manière à captiver toute la salle et pas seulement une partie. 

Ovation est donc un très bon outil pour s’entraîner à parler en public dans tous les environnements possibles, avec une audience captivée ou ennuyée, grande ou restreinte, se préparer à des événements qui peuvent perturber le cours de la présentation, et optimiser son langage, son éloquence et sa communication non-verbale de façon à donner la meilleure impression lors d’une vraie présentation. Cette application peut être un outil d’amélioration et de formation dans le monde professionnel.