4000 médicaments sur internet, légalement

cyberpharmacies

Émission 

C'est une révolution qui se prépare dans le commerce des médicaments. Le conseil d'Etat a donné raison à un cyber-pharmacien qui demandait le droit de vendre tous les médicaments sans ordonnance depuis son site internet.

     A partir du premier mars prochain, on pourra acheter tous ses médicaments vendus sans ordonnance sur internet. Ce qui représente 4 000 spécialités. Certes l'Union européenne reconnait le droit aux Etats de limiter ses ventes mais uniquement pour des raisons de sécurité. Ainsi en France on ne peut pas acheter les médicaments qui ne se vendent que sur ordonnance. Il faut passer par son pharmacien.

     Pour tous les autres, des pharmacies en ligne existent déjà mais là encore elles doivent remplir certaines conditions. Les sites ne peuvent que être la vitrine virtuelle d'une pharmacie qui existe physiquement. Elle doit donc être placée sous l'autorité d'un pharmacien diplômé. Ces cyber pharmacies doivent aussi obtenir l'agrément de l'autorité régionale de santé dont elles dépendent. Qui plus est le ministère de la santé prépare un guide de bonnes pratiques qu'elles devront respecter.

     9 % des Français ont déjà acheté des médicaments sur internet et 26 % se disent prêts à le faire. Il faut dire que pour ces médicaments les prix sont libres et qu'internet permet de comparer les prix. Pour le ministère de la santé, la priorité en autorisant ainsi les pharmacies en ligne c'est de lutter contre la contrefaçon de médicaments. Selon l'organisation mondiale de la santé, la moitié des médicaments vendus en ligne seraient des faux ...

Partager sur :