Le fast food dépasse la restauration traditonnelle

Sandwiches

Émission 

En France, pays dont la gastronomie a été inscrite au patrimoine mondial de l'humanité, le fast food a dépassé l'an dernier la restauration traditionnelle. C'est ce que montre l'étude du cabinet spécialisé Gira Conseil. Et la crise n'est pas la seule explication.

     L'an dernier le chiffre d'affaire de la restauration rapide a augmenté de 4 % pour se monter à 34 milliards d'euros . Ce que l'on appelle le service au comptoir représente maintenant 54 % du total de la restauration . Le sandwich fait encore mieux avec une croissance de 6 % l'an dernier. Les ventes dépassent les 7 milliards d'euros. Deux milliards 105 millions de sandwichs ont été consommés l'an dernier et plus de 60 % d'entre eux étaient des jambon-beurre ... Cela dit, il se vend trois fois plus de plats de pâtes ... Cette croissance du marché du sandwich n'est pas seulement due à la crise qui restreint les budgets selon le cabinet de conseil. Elle s'explique aussi par la montée en gamme et les efforts des professionnels notamment sur le pain .

                    Les prix sont très variables

     En moyenne le prix payé pour un sandwich était de 3 euros 34 . Soit une hausse de plus de 2 % par rapport à 2011. Le plus vendu le jambon beurre coute en moyenne 2 euros 68 et il a moins augmenté que la moyenne. Le moins cher de France est à St Brieuc en Bretagne où on peut le trouver à 2 euros 20 et le plus cher, sans surprise c'est le jambon beurre parisien qui culmine à 3 euros 26 en moyenne. De plus en plus les consommateurs achètent leurs sandwichs dans les grandes surfaces, au détriment des cafés restaurants qui sont plus chers. Mais aussi en boulangerie où la qualité est meilleure.

               Le futur est dans le camion.

     La livraison au bureau est de plus en plus pratiquée mais la grande tendance qui devrait se développer dans les années qui viennent ce sont les camions ambulants qui s'inspirent directement du modèle américain des food trucks . Dans la capitale, on en compte aujourd'hui au moins une dizaine et ils commencent à apparaitre en province, à Lyon ou Montpellier. Souvent tenus par des professionnels formés dans les meilleures écoles, ils servent une cuisine créative et saine, souvent bio. On est très loin de la pizza de base. Même si les critiques gastronomiques les ont rebaptisé version bobo de la baraque à frites. Et un grand chef médiatique vient d'ouvrir une formation spécialisée pour les futurs chefs de cette nouvelle cuisine de rue ...

Food truck  - Aucun(e)
Food truck
 

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur ces camions ambulants, voici Le site du mouvement de la Street food

Partager sur :