Le Médiateur de l'eau fait son bilan pour 2012

Le Médiateur de l'eau fait son bilan pour 2012

Émission 

Cette association créée en 2009 pour résoudre les conflits qui naissent entre les usagers de l'eau et les fournisseurs est peu connue mais très efficace.

Le Médiateur de l'eau a été créé sur le modèle du médiateur de l'énergie qui, lui, avait été inventé en 2006 lors de l'ouverture à la concurrence du marché de l'énergie. Mais ce dernier est beaucoup plus connu. Il a été saisi plus de 12 000 fois en 2011, selon son dernier bilan alors que le Médiateur de l'eau a reçu un peu plus de mille dossiers. C'est 22% de plus que l'année précédente. 10% des saisies concernent des fournisseurs d'eau qui ne sont pas adhérents à l'association de médiation. La différence entre les saisies à propos de l'eau et celles à propos de l'énergie s'expliquent aussi sûrement par le fait qu'il y a beaucoup plus de fournisseurs d'énergie que d'eau et que contrairement à ce qui se passe pour le gaz et l'électricité, on ne peut pas choisir son fournisseur d'eau. Comment peut-on saisir le Médiateur de l'eau ? La loi prévoit que le fournisseur d'eau doit vous prévenir dès que votre facture est deux fois plus élevée que d'habitude. Et sachez que vous n'êtes pas obligé de payer ce dépassement si votre fournisseur ne vous a pas prévenu comme il aurait dû. Et pas non plus si vous pouvez présenter la facture du plombier qui a réparé ce qui était à l'origine de ce dépassement. Cette facture là doit préciser d'où venait la fuite. Attention, les plaintes ne peuvent concerner que des fuites qui se produisent après le compteur et qui ne sont pas liées à des appareils sanitaires ou de chauffage. Et depuis cette année on peut saisir le Médiateur directement via internet, envoyer ses documents scannés et suivre son dossier en ligne. Ce qui accélère nettement la procédure. Est-ce que c'est efficace de saisir le médiateur ? Dans tous les cas c'est efficace. 85% de ceux qui ont saisi le médiateur sont satisfaits du traitement de leur dossier. 69% sont satisfaits de la solution qui a été trouvée et 87% comprennent les conclusions du Médiateur. Premier cas de figure votre litige est jugé recevable, ce qui est le cas pour un dossier sur trois. Le médiateur négocie alors une solution avec le fournisseur et le consommateur est dédommagé. En moyenne, il obtient 1 200 euros. Globalement une solution est trouvée dans 85% des cas. Qui passe souvent par une meilleure information des consommateurs.

Partager sur :