Les bottes Aigle ont 160 ans

Bottes Aigle

Émission 

Le printemps est bien installé et il est l'heure de ranger les affaires d'hiver. Sauf les bottes en caoutchouc, indispensables pour aller se promener en forêt, à la campagne ou en bord de mer, partout où l'on peut croiser l'eau. La Minute conso vous raconte aujourd'hui l'histoire de la marque de bottes la plus célèbre, les bottes Aigle qui fêtent cette année leur 160 ans. Et qui sont toujours fabriquées en France.

 

     Aigle tire son nom de l'oiseau symbole des Etats-Unis parce qu'elle a été fondée par un Américain Hiram Hutchison . En 1850 il rachète à Charles Goodyear le brevet des chaussures en caoutchouc et s'installe en France à Montargis pour fonder en 1853 ce qui s'appelle d'abord la Compagnie du caoutchouc souple puis Aigle. La société fabrique des bottes et des vêtements de pluie, qui sont tout de suite très appréciés dans la France rurale de l'époque. Dès 1857, l'entreprise vend dans toute l'Europe, en Turquie et en Australie.

     Au lendemain de la première guerre mondiale Aigle surfe sur le développement de l'automobile. L'entreprise se met à fabriquer aussi des courroies et des tapis de sols pour les voitures et commence à décliner ses produits pour la ville avec des cirés et des bottines pour les élégantes qui font des voyages en automobile. Dans les années 30 Den Xiao Ping l'ancien président de la république de Chine est employé comme ouvrier dans l'usine. A partir des années 50 Aigle se met au sport et produit des baskets, des tennis et des rythmiques les indispensables chaussons de gym des écoliers. En 1960 l'entreprise emploie 1850 salariés et fabrique 30 000 paires par jour.

     Sept ans plus tard, Aigle déménage. Il s'installe à Ingrandes, à côté de Chatellerault, sur le terrain d'une ancienne base militaire américaine de 30 hectares. À ce moment, l’usine produit 10 millions de paires de chaussures par an. En 1972, il sort un modèle qui fait un tabac et qui existe toujours la botte bleue . Baptisée Nautic, reconnaissable entre mille grâce à ses deux bandes blanches, elle vient de fêter ses 40 ans. Mais même si elle existe aujourd'hui dans plusieurs couleurs c'est toujours en bleu qu'elle se vend le mieux. 1600 paires sortent chaque année de l'usine de Chatellereaut, ce qui représente du travail pour 460 personnes. Et l'année suivante, Aigle lance une botte d'équitation l'Ecuyer qui n'est ni en cuir ni en caoutchouc mais dans une matière spécialement mise au point. Elle devient numéro un du marché. En 2006 Aigle embauche un directeur artistique et ancre son haut de gamme dans le secteur du luxe . La marque sort maintenant des collections régulièrement nouant les partenariats avec des designers. Aigle appartient au groupe suisse Maus Frères qui a racheté récemment Lacoste. Les bottes sont toujours fabriquées en France.

Partager sur :