Moins de monde dans les restaurants, moins de plats sur les tables

Restaurant

Émission 

La restauration continue à ressentir les effets de la crise. Elle n'aura connu qu'un bref répit en 2011 avec l'amorce d'un retour des clients dans les cafés et les brasseries. Globalement l'an dernier, la tendance s'est retournée. La fréquentation des établissements tous genres confondus a baissé de 2 % et 2013 ne s'annonce guère plus rose selon le cabinet spécialisé NDP Groupe.

      Ce phénomène touche toutes les formes de restauration . Visiblement les Français se sont serré la ceinture l'an dernier et du coup la concurrence s'est intensifiée entre les divers types de restauration. Mais si la fréquentation est en baisse en revanche, les additions sont elles en hausse de presque 2 % et du coup, l'un compense à peu près l'autre.

     Selon cette étude, la province, qui avait résisté à la crise en 2009, est plus touchée que l'Ile de France. Ce recul est tout particulièrement marqué dans deux régions très touristiques comme le Sud-Ouest qui affiche moins 6 % et le Sud Est où la baisse atteint 5 % par rapport à 2011. En revanche tous les circuits sont touchés y compris la restauration rapide qui jusque là avait échappé à la baisse. Elle bénéficiait d'un report des clients qui cherchaient des formules moins chères pour déjeuner ou diner que la restauration traditionnelle.

     Mais visiblement ce processus a touché ses limites. En fait selon l'étude, les Français rognent maintenant sur les deux bouts de la chaîne , les sorties au restaurant le soir avec des amis ou en famille et les pauses snack.... Et globalement ils consomment moins de produits , où que ce soit. Les Français zappent ainsi régulièrement le café, le thé ou l'infusion ainsi que les desserts

     Le cabinet table sur une nouvelle dégradation cette année . Qui plus est, il y a de forts risques pour que la restauration d'entreprise qui elle a bien résisté l'an dernier soit à son tour entrainée dans la spirale cette année. Et ce sous l'effet des licenciements. Seule petite note positive dans ce tableau, les seniors continuent à fréquenter les restaurants à un rythme soutenu. Au point qu'ils représentent maintenant presque 20 % des clients.

Partager sur :