Truffaut le numéro trois du jardin en France

Truffaut

Émission 

Avec le printemps, les jardiniers sont au travail. Pour la plus grande joie des jardineries et des pépinières qui attendaient leurs clients depuis des semaines. La Minute conso vous raconte aujourd'hui l'histoire d'une des plus anciennes marques les pépinières Georges Truffaut.

     La légende veut qu'on retrouve la trace d'un premier ancêtre, cultivateur de pomme de terre, au 16ème siècle, puis d'un jardinier au 18ème siècle. Mais le  fondateur de la dynastie c'est Charles Truffaut qui ouvre son premier établissement à Versailles en 1824 . Il crée les premières serres chauffantes qui lui permettent de faire pousser des fruits et légumes rares comme l'ananas qui font rapidement sa renommée. Son fils prénommé Charles aussi lui succède  et se fait remarquer pour ses créations de glaïeuls, de camélias de rhododendrons et d'azalées, puis son petit fils Armand-Albert.

     Vient ensuite Georges, le fondateur des établissements actuels. Il suit une formation d'ingénieur agricole. Il étudie l'impact des engrais, l'influence de la lumière artificielle. En 1897 il décide de créer ses propres établissements à Versailles . Il regroupe toutes les activités sur un terrain de 70 000 mètres carrés, des serres aux laboratoires en passant par les champs et l'administration. L'usine produit elle même son électricité son gaz et elle pompe son eau. Pendant la première guerre mondiale, il transforme ses plantations pour fournir de la nourriture aux soldats. 34 000 jardiniers militaires sortent un million de plants par jour. L'expansion commence après la  première guerre.

     En 1919, Georges implante un centre grainier sur 30 000 mètres carrés au Chesnay, à côté de Versailles. C'est là que sera ouvert en 1964 le premier Garden center . Parallèlement, il ouvre des filiales  en France, en Afrique du nord et en Belgique. Et il inaugure son premier magasin à Paris, en 1927 .

     A partir des années 80, la maison va changer de mains plusieurs fois . En 1987  l'assureur Axa rachète les jardineries Truffaut qui à ce moment là appartiennent à une filiale commune de Lafarge et Rhône Poulenc. Axa revend Truffaut quatre ans plus tard au groupe de distribution belge Delhaize plus connu en France sous la marque de Cora mais aussi le cybermarchand Houra .

     Chez Truffaut la jardinerie proprement dite ne représente plus que 45 % des ventes , avec un retour marqué des jardiniers vers les potagers, le reste étant de la décoration et des meubles de jardin. Truffaut est aujourd'hui le numéro trois de la distribution spécialisée dans le jardin, derrière Gamm vert et Jardiland.

Partager sur :