après l'épicerie, l'huile, les jus de fruits, le vinaigre vendus en vrac

après l'épicerie, l'huile, les jus de fruits, le vinaigre vendus en vrac

Émission 

Le principe de la vente en vrac s'étend progressivement. Après les fruits secs, et les céréales ce sont maintenant les liquides qui font l'objet d'une expérience en France

     Le vrac a aujourd'hui tout pour plaire aux consommateurs : il s'inscrit dans une démarche de développement durable et de réduction de la pollution puisqu'il n'y a plus d'emballage et conséquence logique il est moins cher puisqu'on ne paye que le produit lui-même et qu'on ne se sert que la quantité nécessaire. Pas étonnant dans ces conditions qu'on en trouve de plus en plus et surtout qu'il y ait de plus en plus de produits qui soient disponibles sous cette forme. La dernière application pour ce principe vient de Lille. Un jeune entrepreneur a monté un rayon qui vend en vrac exclusivement des liquides alimentaires . Et dans des bouteilles consignées qui sont lavées et stérilisées. Le lavage étant beaucoup plus économique et bien meilleur pour l'environnement que le recyclage. Elles sont opaques pour préserver la qualité des liquides et sérigraphiées à sa marque. Avec humour il a baptisé sa boutique Jean Bouteille. Installé dans un magasin Biocoop de Lille, on y trouve des huiles, des vinaigres, des jus, et des vins et si tout va bien il compte aussi proposer bientôt des bières et des sodas.

     Ce qui confirme le grand retour de la vente en vrac.  On en trouve maintenant dans presque toutes les grandes surfaces . Au début c'est Auchan qui a monté un rayon consacré exclusivement à l'épicerie discount où on trouvait des pâtes et du riz par exemple. En règle générale, les produits en vrac sont 10 à 45 % moins chers que les mêmes emballés. Après les grandes surfaces traditionnelles, ce sont les magasins bio qui s'y sont mis. Biocoop par exemple revendique des produits 30 % moins chers et veut ainsi mettre le bio à la portée de tous . On y trouve en vrac tous les fruits secs, les céréales, riz, pâtes, boulgour, lentilles etc, les céréales de petit déjeuner, des biscuits, du café, des bonbons etc... Autant de produits faciles à emballer dans des sacs en papier.

     Pour les liquides, la vente en vrac est moins facile ... Mais elle existe. On peut acheter du détergent , de la lessive ou du shampoing en vrac. Ce qui pousse aussi à n'acheter que les produits nécessaires. On vient avec son contenant ou on en achète un sur place qu'on réutilise. On a donc aussi cette boutique bio à Lille qui propose du vin, de l'huile, des jus de fruits et des vins , dans des bouteilles consignées. Mais on peut aussi acheter en vrac des produits plus inattendus. Le magasin Envie de nature à La Rochelle vend du savon et des sels de bain au poids, des gels douche et des shampoings au litre . La chaine britannique Lush ne fait que des cosmétiques faits main et les vend au poids. Plus original, Kenzo vend l'un de ses parfums au litre grâce à une fontaine distributrice dans les magasins Séphora. C'est évidemment beaucoup plus difficile pour des produits frais comme le lait et le yaourts qui exigent des précautions sanitaires.

Partager sur :