Croissance à deux chiffres pour le e-commerce

Croissance à deux chiffres pour le e-commerce

Émission 

Le commerce sur internet a enregistré une nouvelle croissance à deux chiffres l'an dernier. Les ventes ont dépassé les 51 milliards d'euros. Il y a de plus en plus de sites marchands, de plus en plus de clients et qui achètent de plus en plus souvent

 

     Une croissance à faire pâlir d'envie tous les autres secteurs économiques. 22 % de croissance en 2011, 19 % en 2012 et encore plus de 13 % l'an dernier . En tout les ventes ont dépassé les 51 milliards d'euros , preuve que, contrairement au commerce traditionnel, le commerce en ligne n'est pas touché par la crise. 600 millions de transactions ont été enregistrées sur les divers sites. C'est 17,5 % de plus que l'année précédente. Première raison : il y a de plus en plus de sites marchands. Entre 2005 et 2013 leur nombre a été multiplié par dix. On en compte aujourd'hui 138 000 , soit 20 000 sites de plus qu'un an plus tôt. Et 15 % de ces nouveaux sites sont le fait de petites et moyennes entreprises.

     Il y a aussi de plus en plus d'acheteurs. Leur nombre a encore augmenté de 5 % l'an dernier. Et ceux qui achètent sur internet le font aussi plus souvent. Chaque cyber consommateur fait en moyenne 18 achats par an, contre 16 achats en 2012. Cela dit il y a quand même un petit bémol qui montre que le commerce sur internet n'est pas complètement à l'abri de la crise : le panier moyen continue à baisser . L'an dernier il s'est monté en moyenne à 84 euros cinquante. C'est trois euros de moins que la moyenne enregistrée en 2012.

     Le e-commerce reste un secteur très porteur qui devrait créer 40 000 emplois. Presque 30 % de toutes les créations d'emplois attendues cette année. Et pour vendre leurs produits les cyber-commerçants n'ont même plus besoin d'avoir de site internet. Un tiers d'entre eux passent par ce que l'on appelle une plateforme c'est à dire un grand site qui a beaucoup de fréquentation et qui héberge des boutiques. Un peu comme un grand centre commercial virtuel. On constate aussi que les enseignes physiques s'installent sur internet, ce qui fait augmenter leurs ventes dans les magasins et sur la toile. Mais la grande tendance de cette année c'est le développement attendu du m-commerce le commerce depuis le mobile.

Partager sur :