Kronenbourg fête ses 350 ans

Kronenbourg fête ses 350 ans

Émission 

La Kronebourg fête cette année ses 350 ans. La Brasserie alsacienne a bien l'intention de fêter dignement un tel anniversaire dans les semaines qui viennent

 

  C'est en 1664 que que le brasseur Jérôme Hatt s'installe dans le centre ville de Strasbourg. lIl produit avec succès pour une clientèle de quartier et le flambeau se transmet de génération en génération. En 1850, Frédéric-Guillaume la 6ème génération, transfère ses installations sur les hauteurs de Strasbourg, dans le quartier de Cronenbourg qui voit bientôt l'arrivée d'une ligne de chemin de fer. Elle permet à la brasserie d'envoyer une partie de sa production tous les jours hors d'Alsace et d'élergir sa notoriété. En 1922, le Grand Tigre, un prestigieux restaurant alsacien de l'époque, entre dans l’entreprise familiale et donne le nom Tiger bock à la bière.

     C'est en 1952 qu'apparait le nom 1664  , petit clin d'oeil à ses origines. L'année suivante, Kronenbourg lance la première boîte métallique, plus facile à ranger et à transporter que les bouteilles. Et elle commence à exporter à partir de 1959 vers l'Allemagne, la Suisse, l'Italie et la Belgique . En 1962 elle abandonne le système de la consigne pour ses bouteilles de verre. Et met sur le marché un petit contenant de 25 centilitres vendu en pack de 6. Une formule qui plaît et qui sera ensuite déclinée en 10, 24 et 26.

     La brasserie inaugure une nouvelle usine à Obernai en 1969 . Surnommée K2 dans l'entreprise en référence au site historique K1 de Cronenbourg. C'est la plus grande usine de France . En 1970 Danone rachète Kronenbourg . En 1983, la marque innove en dotant ses bouteilles d'un bouchon twist qui se dévisse, rendant le décapsuleur inutile. Elle lance une nouvelle marque la Grimbergen. Danone fusionne la brasserie avec Kanterbrau en 1986 et revend l'ensemble quatre ans plus tard au groupe écossais Scottish and Newcastle . La première bière sans alcool est mise sur le marché.

   Pour fêter ses 350 ans, elle va sortir des bières fruitées, pour séduire les 18-35 ans. Dans un contexte de baisse de la consommation de bière en France. Avec 30 % du marché français et des ventes qui frôlent le milliard d'euros, Kronenbourg estime être le numéro un en France, ce que conteste Heineken. Kronenbourg appartient depuis 2008 au groupe danois Carlsberg , le numéro quatre mondial de la bière.

Partager sur :