Les boîtes de conserve remplacées par des briques en carton

Émission 

Les boîtes de conserve remplacées par des briques en carton. Le groupe Système U inaugure ce nouveau format qui est plus écologique.

Les boîtes de conserve remplacées par des briques en carton

Fini les boîtes de conserve pour les légumes secs dans les enseignes du groupe Système U, qui compte 1.500 magasins en France. Elles seront remplacées par des emballages Tetra pak en carton. Le premier qui permet la stérilitation des produits qu'il contient. C'est une première sur le marché français. Système U commence par les haricots rouges et les pois chiches qui seraont suivis d'autres produits comme les tomes, les haricots et les lentilles préparées.

Quel est l'intérêt pour le consommateur ?

Premier intérêt cet emballage est beaucoup plus léger que les boîtes de conserve en métal et les bocaux en verre utilisées jusqu'ici. L'équivalent carton pèse 64% de moins qu'une boite de conserve de 400 grammes. D'u coup, le transport de l'emballage prend moins de place et émet donc moins de CO2. Sur une palette classique, on peut mettre un peu plus de 3.000 boites de conserves ou 32.000 briques Tetrapak. Une fois remplie, elle prend moins de place en rayon chez le distributeur. Même avantage pour les consommateurs. La brique est moins encombrante et plus facile à ranger dans un placard. Enfin dernier avantage pour les clients, la brique est plus facile à ouvrir qu'une boîte de conserve et on ne risque pas de se blesser. Elle est aussi plus facile à manipuler puisqu'elle n'est pas rigide.  

Et pour les magasins ?

Alors bien sûr il y a l'intérêt pour le stockage et le rangement, sur toute la chaîne, depuis le moment où le camion charge sa livraison jusqu'au rangement dans les rayons. Au delà de cet atout logistique, il y a aussi un intérêt écologique. Toutes les enseignes sont occupées à réduire leur empreinte carbone. Un emballage léger et recyclable, fait à partir de carton certifié fabriqué à partir du bois de forêt certifiées permet donc de réduire l'empreinte carbone du magasin. Tout en réduisant les coûts. Le fabricant insiste aussi sur le fait que pour produire ces emballages, il faut moins de salariés que sur les lignes de production des emballages traditionnels ...  

Mais les briques se recyclent moins bien

Comme tous les produits multimatériaux puisqu'elles sont constituées de carton mais aussi de plastique et d'aluminium. On estime qu'en France aujourd'hui, 45% de ces briques alimentaires sont recyclées. C'est donc moins que pour les boîtes de conserve où le recyclage dépasse les 70%. Comme d'ailleurs pour le verre. Mais ces deux recyclages sont gourmands en énergie.

Partager sur :