Les magasins Picard ont 40 ans

Les magasins Picard ont 40 ans

Émission 

Picard, la chaine de distribution de produits surgelés fête cette année ses 40 ans. Mais en fait l'entreprise elle même est beaucoup plus ancienne.

 

     C'est en 1906 que Raymond Picard fonde une société qu'il baptise les Glacières de Fontainebleau . C'est une fabrique de pains de glace qui permettent de garder les aliments au frais. En 1962, elle change de nom pour Etablissements Picard . C'est après la seconde guerre mondiale, à l'époque où les réfrigérateurs commencent à se répandre qu'elle a l'idée de fabriquer des plats surgelés. Sa carte comprend 300 préparations qui figurent sur un catalogue et qui sont livrées à domicile.

     En 1973, Picard est racheté par Armand Decelle qui ouvre l'année suivante le premier magasin à Paris, à côté de la gare St Lazare . L'entreprise quitte Fontainebleau pour Nemours en 1979. Mais la grande grève de la Poste en 1979 paralyse les ventes et Picard décide d'accélérer les ouvertures de magasins un peu partout en France Le centième magasin est inauguré en 1987  Sept ans plus tard, Carrefour rachète la majorité de l'entreprise et la revend en 2001 à un fonds d'investissement, qui s'est associé à la famille Decelle, l'ancien propriétaire. Entretemps la société a racheté un concurrent en Italie et ouvert, dès 2000 un site de vente par internet. Elle compte 500 magasins en 2002 et 700 en 2007.

     En 2004 Picard est revendu à un autre fond d'investissement BC Partners, qui en 2009 nomme à la tête du groupe Philippe Pauze un ancien de chez Carrefour. Et de nouveau en 2010 Picard est mis en vente . Le nouveau propriétaire est encore un fonds d'investissement Lion Capital qui débourse plus d'un milliard et demi d'euros pour mettre la main sur l'entreprise.

     Puis vient l'affaire Spanghero et le scandale de la viande de cheval Une crise qui touche de plein fouet Picard, même si deux plats seulement sont concernés. La crise de confiance fait brutalement chuter les ventes de 40 % début 2013 . Picard rompt ses relations avec le fournisseur en cause, renforce ses contrôles et se met à la viande certifiée française. Mais la crise passe aussi par là. Sous l'effet de la baisse du pouvoir d'achat, le panier moyen recule pour se monter à 25 euros. Aujourd'hui Picard a plus de 900 magasins qui proposent 1100 produits et font 1 milliard 200 millions d'euros de chiffre d'affaires. Picard vend un macaron toutes les secondes, un fondant au chocolat toutes les 15 secondes et 12 tonnes de haricots verts tous les jours.

Partager sur :