Presque un consommateur sur deux veut réduire son budget alimentation

Presque un consommateur sur deux veut réduire son budget alimentation

Émission 

Les Français vont se serrer la ceinture cette année. Ils veulent notamment réduire leur budget alimentation. C'est ce qui ressort d'un sondage OpinionWay réalisé pour Sofinco.

 

     Cette étude s'est intéressé au budget alimentation qui comprend les courses mais aussi les pauses déjeuner et la cantine des enfants mais qui exclut les sorties au restaurant. En moyenne, ce budget se monte à 249 euros pour les 18-24 ans, 446 euros pour les couples avec enfants et 460 euros pour 60 ans et plus . Et quand on fait la moyenne on arrive à 389 € , soit 7 % de moins que l'an dernier .

     En 2013, le budget alimentation a augmenté pour 57 % des personnes interrogées et baissé pour 13 % d'entre elles. Et s'ils veulent réduire ce poste, c'est parce qu'ils jugent qu'il est trop élevé . C'est en tout cas ce que répond la majorité des consommateurs

     Et voilà comment ils comptent s'y prendre. Les campagnes de lutte contre le gaspillage produisent visiblement leurs effets puisque la méthode la plus souvent pratiquée par 87 % des consommateurs c'est de cuisiner systématiquement les restes au lieu de les jeter . Deuxième façon de réduire son budget courses la préférence donnée aux produits en promotion . Troisième technique l'utilisation de bons de réduction . 8 consommateurs sur dix en présentent à la caisse au moment de payer leurs achats. Les consommateurs privilégient les marques de distributeurs aux grandes marques et une personne sur deux a réduit ses achats de viande et de poisson . Enfin quatre personnes se fixent un budget à ne pas dépasser avant de partir faire les courses.

     Pour 80 % des consommateurs, le prix est le premier critère et de très loin . Ils sont moins de la moitié à prêter attention à la date de péremption et à la qualité gustative des produits qu'ils achètent. Moins d'un sur trois tient comptye des habitudes familiales ou des contraintes de santé. Enfin la provenance des produits n'est un critère que pour 28 % des personnes interrogées. Le phénomène des locavores ceux qui privilégient les produits locaux a encore des progrès à faire. Mais curieusement dans ce contexte de budget serré, les Français fréquentent moins les magasins hard discount que l'an dernier . 84 % font leurs courses dans la grande distribution qui visiblement a regagné du terrain.

Partager sur :