Une hausse des ventes de voitures en trompe l'oeil

Une hausse des ventes de voitures en trompe l'oeil

Émission 

C'est la bonne surprise et peut être le signe que l'industrie automobile redémarre. Les ventes de voitures ont augmenté de presque 9 % au mois de mars .... Mais ce très bon résultat est quand même à nuancer

     A première vue, il y a de quoi claironner. Des immatriculations qui augmentent de 8,9 % en mars , une hausse des ventes de voitures neuves de presque 3 % pour le premier trimestre . Qui plus est les constructeurs français font largement mieux que le marché puisque PSA affiche une progression supérieure à 15 % et le groupe Renault de plus de 20 %. Et du coup, ils regagnent du terrain par rapport à leurs concurrents étrangers. Les marques étrangères ont vu leurs ventes baisser de 0,5 % en mars et de plus de 5 % depuis le début de l'année. Bref tout va bien dans le monde de l'automobile.

     Cela dit le tableau n'est pas aussi brillant que cela .. D'abord mars est toujours un très bon mois pour les ventes de voitures . Cela dit les ventes restent à un niveau très bas : un peu moins de 180 000 immatriculations le mois dernier . C'est 30 000 de moins que ce que l'association des constructeurs appelle un mois normal... Et de préciser qu'on était tombé tellement bas que les chiffres pouvaient difficilement être encore négatifs... Le chiffre de cette année est comparé à celui de mars 2013. Or le premier trimestre 2013 avait été un des pires depuis quinze ans . Quand on regarde dans le détail, on s'aperçoit par exemple que les très bons résultats de Renault s'expliquent surtout par l'envolée des ventes de sa filiale low cost Dacia qui affiche + 53 %.

     Aux dires mêmes des professionnels, le marché sera positif cette année  mais il ne devrait augmenter que de deux à trois pour cent en ce qui concerne les voitures des particuliers. Mais il y a quand même des bonnes nouvelles comme par exemple PSA qui va créer une demi équipe de nuit supplémentaire pour fabriquer des Peugeot 2008 à Mulhouse. Cela dit cette augmentation de production compensera la baisse prévue sur la ligne des Citroen.... Ce qui donne le ton et signe la reprise de l'économie ce sont les immatriculations d'utilitaires. Quand les entreprises renouvellent leurs flottes c'est de bon augure. Mais on n'en est pas là puisque ces ventes ont encore reculé au premier trimestre. Prudents les constructeurs prévoient une petite hausse de leur activité en France, limitée à 1 %.

Partager sur :