Émissions Toutes les émissions

A 30 ans, Ubisoft lutte pour son indépendance

Les principaux héros de Ubisoft

La minute conso du lundi 3 octobre 2016

Par

Ubisoft la société de jeux vidéo qui a notamment créée les Lapins Crétins fête ses 30 ans. Et tente de résister à la convoitise de Vivendi...

A 30 ans, Ubisoft lutte pour son indépendance

C'est en 1986 qu'Ubisoft est fondé à Carentoir en Bretagne. A l'origine du groupe on trouve Michel Guillemot qui gère la société familiale de machines agricoles. Pour se diversifier, il se met à vendre de petits ordinateurs. Au cours d'un voyage en Angleterre, il se rend compte que les jeux vidéo y sont trois fois moins chers qu'en France. Il lance une société de distribution de jeux vidéo Ubisoft. Il confie l'entreprise à son frère Yves et part gérer Gameloft une société qui elle développe des jeux vidéo, créée par son autre frère Gérard deux ans plus tôt.

Ubisoft se lance à son tour dans la création de jeux

Ubisoft monte un studio d'où sort d'abord un jeu pour Amstrad et Atari qui s'appelle Zombi. Il se vend à 600 exemplaires. En 1995 Rayman est en revanche un énorme succès puisqu'il se classe dans le top 10 des jeux les plus vendus au monde. Ubisoft s'inspire ensuite de l'univers de Tom Clancy et sort en 2002 Splinter Cell. Les stocks européens s'écoulent en une journée. L'année suivante c'est Prince of Persia. Ubisoft entre en bourse et ouvre des studios de créations à Shangaï, au Québec, à Hong-Kong, en Espagne, en Italie, pour n'en citer que quelques uns. Les succès s'enchaînent des Lapins Crétins à Assassins Creed en passant par Just Danse et pour toutes les plateformes de jeu, y compris internet qui permet d'affronter des joueurs du monde entier.

Ubisoft se lance ensuite dans le cinéma

En 2011, il créée un studio et rachète une société spécialisée dans les effets spéciaux. L'idée c'est de transposer l'univers des jeux sur grand écran et à la télévision. C'est ainsi que les Lapins Crétins deviennent une série d'épisodes courts. En attendant le film Assassins Creed qui sortira en décembre avec Marion Cotillard et Jeremy Irons.

Depuis un an, Ubisoft mène une bataille contre Vivendi.

Après avoir racheté Dailymotion et Canal +, Vivendi a pris le contrôle de Gameloft le numéro un mondial des jeux sur portable fondé par les frères Guillemot... Qui ont dû jeter l'éponge, pour mieux défendre Ubisoft. Ils ont remporté le premier round la semaine dernière lors de l'assemblée générale. Grâce aussi à la mobilisation des réseaux sociaux mais aussi du monde du jeu vidéo en général pour défendre la créativivité. Reste à savoir si tous les actionnaires résisteront à une offre alléchante que leur ferait Vincent Bolloré, le patron de vivendi.

Partager sur :