Toutes les émissions

La minute conso

Des Cactus pour épingler les entreprises
Des Cactus pour épingler les entreprises © Radio France - wiki common

60 millions remet ses prix Cactus aux pires entreprises

Diffusion du vendredi 5 janvier 2018 Durée : 2min

Pour la première fois le magazine 60 millions de consommateurs a décidé de décerner des prix baptisés les Cactus de la consommation aux entreprises qui ont le plus abusé de leurs clients l'an dernier.

Et pour décerner ces prix peu enviables, le magazine s'est basé sur les 900 et quelques articles rédigés l'an dernier et sur les plaintes émanant des consommateurs. 60 millions les présente comme un encouragement à mieux faire cette année et prévient d'entrée de jeu que ces Cactus seront désormais attribués chaque année.  Cette année le grand vainqueur, si l'on peut dire, c'est l'opérateur de téléphonie SFR qui reçoit un Cactus d'or. Les difficultés rencontrées par les 14 millions de clients du téléphone mobile et les 6 millions de clients de l'internet fixe sont innombrables. Depuis la hotline qui est inefficace, aux pannes interminables, et passant par les hausses de tarifs décrétées en plein été. Et sans oublier les résiliations qui sont compliquées et le fait qu'on vous réengage sans vraiment vous prévenir. Mais le pire selon le magazine c'est que tous ces problèmes durent depuis plusieurs années, sans qu'aucune amélioration ne soit perçue.   

Engie est aussi dans le collimateur 

Le fournisseur d'énergie ex GDF Suez remporte le prix de la pire pratique commerciale. Les bataillons de vendeurs à domicile n'ont reculé devant aucun moyen pour faire signer des contrats. Et pour cause, ils ne sont rémunérés qu'à la commission, sans salaire fixe. Y compris en utilisant le nom du concurrent EDF, ce qui a valu à Engie une condamnation à 150 000 euros de dommages et intérêts en décembre dernier pour concurrence déloyale. Les vendeurs expliquaient d'EDF était devenu Engie ou encore qu'EDF ne s'occupait plus des particuliers.... Ce qui est faux, bien sûr.   

Ryanair a aussi droit à un prix

Et là ce sont ces défaillances qui sont sanctionnées. Et notamment les difficultés rencontrées par 300 000 passagers l'automne dernier. Ryanair avait annulé une cinquantaine de vols par jour pendant six semaines. Sans vraiment se préoccuper de ses clients. Cela dit, 60 millions a aussi décerné des Cactus à Sanofi pour le scandale de la Dépakine, à McDonald qui ne recycle que 25 % de ses déchets, à la société responsable de la mise sur le marché d’œufs aux pesticides et au siphon à chantilly qui explose. 

Dominique Esway