Toutes les émissions

La minute conso

5 % seulement des huiles d'olive consommées en France viennent de l'hexagone
5 % seulement des huiles d'olive consommées en France viennent de l'hexagone © Radio France - Suzanne Shojaei

95 % des huiles d'olive consommées en France sont importées

Diffusion du jeudi 20 juin 2019 Durée : 2min

Le magazine 60 millions a mené l'enquête sur l'huile d'olive. Selon ce numéro de juillet août qui sort aujourd'hui c'est le produit agroalimentaire qui fait l'objet des plus gros trafics en Europe. La fraude est estimée à 23 milliards d'euros.... A quelle huile d'olive peut-on se fier

Le magazine a testé 25 huiles d'olive dont 12 qui sont bio. Leur prix s'étale de cinq à 20 euros le litre, soit les prix moyens pratiqués en France. 60 millions n'a pas retenu de produits de luxe dont les prix peuvent facilement atteindre, voire dépasser les 50 euros le litre. Les huiles testées appartiennent toutes à la catégorie "vierge extra" qui représente 90 % du marché français. Sauf qu'en vérifiant le respect des critères pour mériter cette appellation, le magazine a déclassé cinq des huiles testées.   Elles ne présentaient pas les qualité nécessaires pour être "extra" et ce au moment du test. Qui plus est l'huile d'olive perd de ses qualités au fil du temps. Et donc une bouteille vendue pour de l'huile extra vierge peut ne plus l'être dans l'année qui suit ou dans les deux ans selon les dates optimales de consommation.  

D'où vient-elle l'huile d'olive consommée en France ? 

Chaque année, il se vend 110 000 tonnes d'huile d'olive dans l'hexagone.  Alors que la France ne produit que 3 000 à 6 000 tonnes d'huile d'olive par an. En revanche les producteurs français ont fait le choix des appellations d'origine protégée. Il y en a huit aujourd'hui et bientôt dix. Mais cette huile là, dûment dotée de son étiquette AOP rouge et jaune coûte cher, 30 euros le litre en moyenne. Selon le magazine, il y a 40 000 producteurs d'huile d'olive en France mais la grande majorité ne produit que pour sa consommation personnelle ou en quantité à peine plus importante pour la vente directe. Les autres sont des viticulteurs pour qui l'huile d'olive n'est qu'une deuxième activité. Résultat 95 % de l'huile d'olive consommée en France est importée 

De quels pays est-elle importée ?  

Pour fabriquer l'huile qu'ils vendent les grands groupes agroalimentaires du secteur comme Puget-Lesieur ou Carappelli mélangent des huiles qu'ils importent depuis l'Espagne, l'Italie, la Tunisie ou le Maroc, en fonction des cours mondiaux... via des circuits qui sont loin d'être transparents. Alors bien sûr les étiquettes rivalisent d'inventivité pour détourner l'attention des consommateurs et leur faire croire qu'ils consomment bien une huile française. Avec force images évoquant la Provence par exemple ou l'Italie pour Carapelli. Mais la seule mention intéressante c'est celle qui figure en petit et qui précise que l'origine c'est UE et non UE... Et là on sait que c'est un mélange. Y compris quand on choisit un produit bio....  

Dominique Esway