Replay du mercredi 3 janvier 2018

Après les réveillons, les poubelles débordent

Pendant la période des fêtes, les consommateurs se relâchent. Notamment en ce qui concerne le tri des déchets

Le sapin devient un excellent paillage ou du compost
Le sapin devient un excellent paillage ou du compost © Radio France - Sophie Costanzer

On le constate tous dans les rues. Après les fêtes les poubelles débordent. Et les conseils donnés avant les fêtes pour organiser des réveillons qui produisent moins de déchets n'ont, semble-t-il guère d'effet sur les comportements des consommateurs. Or c'est une période où on achète beaucoup. Pour ne citer que deux chiffres, on achète six millions et demi de sapins de Noël et on consacre en moyenne 130 euros par repas et par personne. Et c'est pourtant à ce moment-là de l'année qu'on trie le moins.  

Pour les sapins, c'est facile de recycler .. 

De gros progrès ont été faits. De très nombreuses collectivités ont mis en place des espaces pour jeter son sapin, débarrassé de toutes ses décorations bien sûr. Sinon on peut le rapporter en déchetterie. Il sera transformé en paillage ou en compost. Encore faut-il qu'il s'agisse d'un sapin naturel et pas d'un sapin floqué de fausse neige. Dans ce cas-là, il part directement en décharge. Pensez y l'an prochain. De plus en plus, on trouve aussi des sapins à louer chez les pépiniéristes. Quand on habite en campagne, on peut aussi acheter un sapin avec ses racines et le replanter. Sachez que si vous jetez votre sapin n'importe où, vous risquez une amende de 450 euros, comme chaque fois qu'on jette des déchets en dehors des emplacements prévus pour cela.   

Deuxième gros sujet les emballages des cadeaux ... 

Il faut s'organiser avant, de préférence. En choisissant des papiers faciles à recycler et pas des feuilles plastifiées de toutes les couleurs. Moins il y a d'encre, plus c'est simple. L'idéal c'est le papier kraft. Mieux encore vous pouvez choisir la méthode japonaise qui consiste à emballer les cadeaux dans du tissu. Qu'on recycle ensuite facilement.   

Pour les repas c'est moins simple

Premier réflexe à avoir au moment où on fait les courses choisir des produits en vrac plutôt que très emballés et emporter avec soi un sac à provisions, et des contenants. Pour les repas de réveillon, les deux tiers des consommateurs français ont mangé des huîtres. 20 à 30.000 tonnes sont consommées à ce moment-là soit un tiers de la production nationale. Ce qui représente des montagnes de coquilles. Sachez qu'une fois pilées, elles se recyclent très bien au jardin. Elles peuvent aussi améliorer l'alimentation des poules. Plusieurs sociétés se sont spécialisées dans le recyclage en Bretagne, en Normandie et dans le Languedoc. Il reste un problème de taille à résoudre : il faut convaincre les consommateurs de rapporter leurs coquilles vides, ou organiser la collecte

Dominique Esway

Mots clés: