Toutes les émissions Émissions

Bientôt des factures individuelles pour le chauffage

La minute conso du vendredi 22 janvier 2016

Avec le retour du froid les notes de chauffage vont s'alourdir. Mais bientôt dans les co propriétés chacun payera selon sa consommation

Bientôt des factures individuelles pour le chauffage

  

C'est une des conséquences de la loi sur la transition énergétique qui applique un principe décidé par une directive européenne en 2012. Elle impose aux copropriétés d'individualiser les factures de chauffage logement par logement. Aujourd'hui, la facture globale de l'immeuble est divisée par le nombre d'appartements, selon leur taille. Et ce quelle que soit la façon dont vous vous chauffez personnellement. Si par exemple, vous baissez vos radiateurs, vous payez quand même votre part du chauffage de la même façon que celui ou celle qui laisse les fenêtres ouvertes plus que de raison.... L'idée c'est qu'en responsabilisant les occupants, chacun pourra effectivement choisir comment il se chauffe et surtout payer en fonction de ce qu'il consomme.

Ce qui à priori devrait permettre des économies 

A priori oui mais dans les faits, ça reste à démontrer. A partir du 18 février prochain, les assemblées générales vont devoir mettre le sujet sur la table. Le sujet c'est- à-dire les travaux qu'il va falloir faire pour installer un dispositif d'individualisation. Avec plusieurs devis pour ces travaux. Le système lui-même doit être mis en place d'ici à mars 2017. Il faut placer un boîtier sur chaque radiateur et que celui-ci puisse être relevé à distance, sans avoir à déranger l'occupant. Et donc ça va coûter de l'argent. Les bailleurs sociaux et les responsables de copropriétés estiment que cela va coûter 1,760 milliard d'euros aux copropriétaires et 670 millions d'euros dans les logements sociaux...

Difficile à rentabiliser ...

Pas évident en effet. D'autant qu'idéalement, il faudrait tenir compte du fait que certains logements sont froids ceux qui sont exposés au nord et ou au dernier étage et d'autres sont plus chauds comme ceux qui sont entre deux étages ou orientés sud. Sans compter les effets pervers que dénoncent les gestionnaires de co propriétés. Ils estiment que c'est autant d'argent qui ne sera pas dépensé en économies d'énergie. Et en tout cas pas dans des travaux de rénovation énergétique qui intéressent tout l'immeuble. Les propriétaires préfèreront désormais faire des travaux chez eux pour isoler leur logement et faire baisser leur facture personnelle.

Dominique Esway

Partager sur :