Toutes les émissions

La minute conso

André le chausseur sachant chausser
André le chausseur sachant chausser

Changement de patron programmé pour André

Diffusion du lundi 10 avril 2017 Durée : 2min

Le chausseur André va donc changer donc de propriétaire. La Minute conso raconte cette semaine la saga du chausseur qui a fêté l'an dernier ses 120 ans....

L'histoire commence en 1896 quand un jeune homme de 23 ans Albert Levy rachète la manufacture nancéienne de chaussures et décide de produire bon marché. Son affaire marche bien et en 1903 il s'associe avec un homonyme Jérôme Levy pour monter un réseau de vente pour écouler directement leur production sans avoir à passer par les grossistes. Société qu'ils baptisent cette société André. En 1914, ils sont à la tête de 57 magasins. Ils ont déjà vendu un demi million de paires de chaussures. Notamment parce qu'ils promettent que toute paire défectueuse sera remplacée. Ils soignent aussi les magasins qui doivent être chics.

Et très vite, André fait de la pub

Et quelle pub ! En 1932 le publicitaire Marcel Bleustein Blanchet le fondateur de Publicis invente ce slogan qui est encore dans toutes les mémoires André, le chausseur sachant chausser... Quatre ans plus tard, André ouvre son 130 ème magasin et devient le numéro un en France. Il vend six millions de paires.... Arrive la guerre. L'entreprise est placée sous la tutelle d'un administrateur de Vichy. Certains magasins ferment, d'autres sont détruits.. André redémarre en 1946 et reprend son rythme de croisière avec 3 à quatre ouvertures de magasins chaque année.

En 1960 André change de patron.

A la mort de Georges Lévy le groupe confie les rênes à Jean-Louis Descours entré chez André 13 ans plus tôt. Il restera 36 ans à la tête de l'entreprise. Il élargit le périmètre de l'entreprise jusque là cantonnée aux centres ville. Il créée la Halle aux vêtements et la halle aux chaussures de grands magasins d'habillement banlieue. Et rachète plusieurs marques comme Liberto, Caroll, Creeks, Pataugas et Kookaï. Et implante André d'abord en Belgique, puis en Italie et au Canada. En 1983 la marque inaugure son 500 ème magasin et change de slogan. C'est dorénavant : André, tout va bien.

Sauf que ça ne va pas si bien que ça

Les acquisitions sont difficiles à rentabiliser. En 2000 deux fonds d'investissement prennent le contrôle d'André au cours d'un conseil d'administration homérique. Ils rebaptisent le groupe Vivarte. André change de stratégie. Fini les premiers prix on mise sur la mode, et l'image. Mais les clients ne suivent pas. Les changements de patrons, les suppressions d'emplois, et les fermetures de magasins s'enchaînent. En 2013 André change de slogan pour clamer "Purple is the new red" c'est à dire le violet est le nouveau rouge.... pas très explicite, pas très accrocheur c'est le moins qu'on dira ...Reste à savoir ce qu'en fera le prochain propriétaire.

Dominique Esway