Émissions Toutes les émissions

La minute conso

2min

Comment la bière est devenue un phénomène de mode

Par le vendredi 25 mars 2016
Podcasts : iTunes RSS
Exemple de ces caves à bières : la Binouze à Paris
Exemple de ces caves à bières : la Binouze à Paris

La consommation de bière repart à la hausse, après une trentaine d'années de baisse

C'est un très net redémarrage puisque la consommation a augmenté de plus de 3 %. Nous avons bu l'an dernier plus de 20 millions d'hectolitres de bière en tout, soit 30 litres par an et par personne en moyenne. Mais nous ne sommes pas de gros buveurs de bière pour autant... La France n'est que 26 ème en Europe sur 28 ... Très loin donc des champions du monde incontestés, les Tchèques qui boivent 146 litres par an et par personne. Viennent ensuite les Autrichiens, les Allemands et les Estoniens avec plus de 100 litres. On boit moins de bière que les Chinois mais un peu plus que les Italiens...

D'où vient-elle la bière qu'on boit en France ?

De France. Nous sommes le troisième producteur en Europe par le nombre de sites de production. On a recensé 800 brasseries dans l'hexagone. C'est deux fois plus qu'il y a cinq ans. Et on peut trouver aujourd'hui plus de 2 000 marques de bières différentes dans les différents circuits. L'engouement vient surtout des bières de qualité qui contiennent plus de malt. Même si aujourd'hui elles ne représentent que 3,5 % de la consommation. La raison principale du succès de la bière en France c'est qu'il n'y a plus la bière mais des bières. De plus en plus de formules, de parfums et de provenance : tout cela a permis une amélioration de l'image de marque et au passage une augmentation des prix. Dans tous les supermarchés on trouve maintenant des bières de toutes les couleurs et quasiment de tous les continents..

Les bières artisanales, locales, issues de micro brasseries ont de plus en plus de succès

C'est même devenu un phénomène de mode. Le phénomène des micro brasseries, venu d'Angleterre est arrivé en France en 1985. On en trouve maintenant dans toutes les régions. Les amateurs peuvent aussi goûter ces bières différentes en s'abonnant à une box. Moyennant 20 euros par mois, ils reçoivent 6 bières différentes à leur domicile. Comme il y a une fashion week pour la mode, il y a maintenant une beer week chaque année à Paris. Et les bars spécialisés se multiplient. Rebaptisés caves à bières, ils proposent des dégustations mais aussi de la vente à emporter. Et boire de la bière locale, ça contribue aussi à créer des emplois. Par hectolitre produit, une brasserie artisanale emploierait 16 fois plus de salariés qu'une brasserie industrielle.

Dominique Esway