Toutes les émissions

La minute conso

Emmaüs collecte, trie et recycle les vêtements
Emmaüs collecte, trie et recycle les vêtements © Maxppp - Eric Pollet

Comment recycler les 4 millions de tonnes de vêtements jetées chaque année ?

Diffusion du jeudi 1 février 2018 Durée : 2min

Vous êtes peut-être en train de faire les soldes pour renouveler votre garde robe. Reste à savoir ce que vous faîtes de ce que vous ne mettez plus ...

Mais avant de vous précipiter dans les boutiques ou les centres commerciaux ou sur les sites internet, vérifiez d'abord que vos placards ne débordent pas. Aujourd'hui on achète en moyenne 20 kilos de vêtements par an. Ce qui représente 700 000 tonnes de vêtements. C'est deux fois plus qu'il y a quinze ans. Pas étonnant dans ces conditions que le prêt à porter soit la deuxième industrie la plus polluante dans le monde. Et, en moyenne toujours, 30 % des vêtements que nous avons dans nos placards n'en sortent jamais... C'est à dire qu'on ne les porte même pas...   

Que fait-on des vêtements qu'on ne met plus ? 

Neuf millions et demi de vêtements sont jetés tous les ans alors qu'ils sont encore en bon état. Et on se souvient du scandale provoqué par cette grande chaîne qui a brûlé des vêtements neufs qui portaient encore leurs étiquettes. Il faut dire qu'aucune loi n'oblige à les recycler. Alors ceux qui portent une marque et qui sont en bon état on peut toujours essayer de les revendre, soit sur un site spécialisé soit via une boutique de dépôt vente. Ou les donner à des amis ou à de la famille. Ou les échanger. Mais on peut aussi les déposer dans les collecteurs qu'on trouve dans la rue. Quand ils ne débordent pas. Selon l’organisme Eco TLC, 195 000 tonnes sont ainsi récupérées : 62 % sont revendues dans des friperies, en France ou à l’étranger, 22 % sont transformés en isolants, un peu moins de 10 % deviennent des chiffons et 6 % sont incinérées dans les usines de traitement des déchets.   

Certaines entreprises encouragent le recyclage. 

C'est le cas de H&M qui reprend vos vêtements quelque soit leur état et qui vous donne en échange un bon de réduction de 20 %. Un réflexe qui ne s'est pas encore généralisé. Parallèlement le groupe néerlandais s'engage à recycler ces textiles et propose d'ailleurs dans ses rayons des pièces fabriquées à  partir de matières recyclées. Mais cela représente moins de 1 % des articles vendus aujourd'hui. Pour encourager le recyclage, un député européen suggère de supprimer la TVA sur les dons de vêtements. La Minute conso a une autre proposition à soumettre. Comme les vendeurs d'électroménager, de meubles ou de matelas, les vendeurs de textile devraient être obligés de reprendre les vieux vêtements. Il suffirait d'un conteneur dans les magasins comme cela se fait déjà à l'entrée des supermarchés pour les piles et les ampoules.   

Dominique Esway