De moins en moins de chèques

De moins en moins de chèques

Émission 

On paye de moins en moins par chèque en France. C'est aujourd'hui le troisième moyen de paiement dans l'hexagone selon le dernier rapport de la Banque de France qui fait le bilan pour 2013.

 

     L'utilisation du chèque a littéralement plongé en 2013. Moins 19 % par rapport à 2012 . Alors ce chiffre est en baisse régulière depuis le début des années 2000 mais le recul chaque année tournait autour de 4 %. En 2013, un peu moins de 5 % des paiements ont été faits par chèque. Cela représente quand même 1 320 milliards d'euros ... On a signé en tout 2,6 milliards de chèques cette année-là. Mais les Français restent quand même de gros consommateurs de chèques si l'on compare aux autres pays européens. Nous sommes même les champions d'Europe. Sur le total des chèques émis en Europe, 70 % viennent de consommateurs français . Contre 20 % de Grande Bretagne et à peine 1 % d'Allemagne. Mais si les montants ainsi réglés baissent fortement en revanche le nombre de chèques recule beaucoup moins. Autrement dit, on signe moins de gros chèques. Mais c'est contraints et forcés que les Français renoncent à cette forme de paiement. Depuis début 2013, les paiements de plus de 10 000 euros des notaire doivent se faire par virement. Même chose pour les entreprises qui doivent régler la TVA par télédéclaration et plus par chèque.

     Ce que les Français aiment le moins ce sont les virements.  Pour la deuxième année de suite, le nombre de virements a diminué de 4 % en 2013, malgré l'obligation faite aux notaires de payer les sommes importantes par virement. 17 % seulement des paiements se font par virement en France . Et ce sont surtout les opérations globales comme les payes des entreprises ou les prestations sociales . Mais très rarement des virements d'un particulier vers un autre. Les Français ne font que 47 virements par an et par personne en moyenne contre 76 en Allemagne. Le moyen de paiement préféré des Français c'est maintenant la carte bancaire Sans aucun doute. Elle a détrôné le chèque en 2003 et depuis elle consolide son avance chaque année. Aujourd'hui on paye presque d'un achat sur deux avec sa carte bancaire. Les Français l'utilisent plus que la moyenne européenne, avec 136 utilisations par an. C'est encore très loin du record suédois où on enregistre 249 paiements par carte par an et par personne. Mais il faut savoir qu'en Suède, il n'y a presque plus d'argent liquide en circulation.

 

Dominique Esway

Partager sur :