Émissions Toutes les émissions

La minute conso

De nouvelles recettes de bière l'an prochain

Par le jeudi 15 décembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
La consommation de bière est repartie à la hausse
La consommation de bière est repartie à la hausse

Pour la première fois depuis 25 ans, la recette officielle de la bière va changer.

Tout est parti des contrôles effectués par l'administration sur les nouvelles brasseries qui se sont multipliées comme des champignons ces dernières années. En 1992, on comptait une trentaine de brasseries en France. Aujourd'hui il en existe plus de 900... Surtout des brasseries artisanales, installées sur tout le territoire. Elles ont eu le mérite de faire redécouvrir la bière et du coup, la consommation qui baissait régulièrement depuis dix ans a repris des couleurs. Mais pour se distinguer de ses concurrentes, chacune de ses brasseries met en avant le fait qu'elle créée une bière nouvelle ou qu'elle fait revivre une bière traditionnelle ou régionale. Qui à utiliser pour cela des ingrédients qui ne font pas partie de la liste de ceux qui sont autorisés.

Qu'est-ce que ça va changer ?

Les nouveaux brasseurs vont pouvoir ajouter à leur boisson, en toute légalité cette fois, des herbes aromatiques, des épices mais aussi des colorants naturels. Ils vont aussi pouvoir officiellement ajouter du miel. Ce qui se pratique depuis des siècles .... mais illégalement. Le tout sous condition que cela ne transforme pas complètement le goût typique de la bière. Une précision qui n'est pas très claire ... Autre changement : les brasseurs vont pouvoir ajouter de l'alcool dans leurs bières. Avec une limite : cet ajout ne doit pas augmenter le degré d'alcool de plus de plus de 0,5 %. Tout cela devra figurer sur l'étiquette. Le nouveau décret précise une nouvelle appellation la bière de garde qui a été conservée au moins 21 jours ...après la fermentation primaire.... De même pour la mention pur malt qui pourra désormais figurer sur les bières. Autre nouveauté elles pourront être dans des bouteilles jusqu'ici réservées aux vins mousseux.

En revanche il manque encore quelques précisions...

Effectivement. Il n'y a aucune aucune définition pour la bière d'abbaye, ou la bière blanche. Il faudra se contenter de ce qui existe actuellement. A savoir que les bières d'abbaye en France n'ont pas grand chose à voir avec les religieux. Dans la plupart des cas,ceux-ci se contentent de monnayer le droit d'utiliser leur nom.. Dernières venues sur ce marché très porteur, les Carmélites de Sens en Bourgogne. Il n'existe qu'une seule bière d'abbaye en France et ce depuis le premier décembre : celle que brassent les bénédictins de Saint Wandrille en Normandie. En revanche les bières trappistes sont elles bien brassées sous le contrôle de moines et les bénéfices leur reviennent.

Dominique Esway