Toutes les émissions

La minute conso

La plupart des dépanneurs à domicile n'affichent pas leurs tarifs, dénonce la CLCV.
La plupart des dépanneurs à domicile n'affichent pas leurs tarifs, dénonce la CLCV. © Maxppp - Lartigue Stephane

Dépannage à domicile : les abus continuent

Diffusion du vendredi 3 novembre 2017 Durée : 2min

L’association de consommateurs CLCV dénonce, dans une enquête publiée fin octobre, le manque d’information sur les prix des dépannages et les arnaques toujours en cours. Elle réclame des contrôles renforcés.

Le dépannage à domicile est le premier motif de plaintes enregistrées par la répression des fraudes. Malgré une campagne de sensibilisation lancée l'année dernière, les abus continuent, selon l'association de consommateurs CLCV.

En premier lieu, l'absence d'affichage des prix. Depuis le 1er avril dernier, les entreprises ont obligation d'afficher les prix, ce qui n'est pas le cas pour 95% des 130 entreprises sondées par la CLCV. Autre abus fréquent, les travaux sont faits sans devis préalable, or c'est une obligation pour les sociétés. L'association de défense de consommateurs réclame la création d'une amende administrative en cas de non présentation de devis.