Émissions Toutes les émissions

Des consommateurs de plus en plus engagés

un potager au pied de l'immeuble

La minute conso du mardi 13 septembre 2016

Par

Les citoyens sont de plus en plus des consommateurs engagés. C'est ce que montre l'étude Greenflex

Des consommateurs de plus en plus engagés

Peut-être est-ce l'effet de la Cop 21 et des engagements des pouvoirs publics pour défendre l'environnement. En tout cas, les Français eux s'y sont mis. 72 % des personnes interrogés pour cette enquête considèrent que le développement durable et la consommation responsable sont des nécessités. C'est 15 % de plus que lors de la dernière enquête. Moins d'une personne sur dix trouve que c'est une mode. Et plus globalement, deux Français sur trois demandent plus d'information sur l'impact environnemental des produits qu'ils achètent.

Quels sont leurs inquiétudes ?

Presque un citoyen sur deux s'inquiète de la pollution, plus d'un sur trois du réchauffement climatique et 27 % de la disparation d'espèces animales. Pour la très grande majorité des consommateurs, la priorité c'est le bien être de leur famille. Presque un sur deux met en tête le coût de la vie. Et enfin 35 % sont d'abord motivé par la quête du bonheur. Résultat : ils changent leur comportement. Tous veulent maintenant pratiquer une consommation utile et responsable, loin du modèle de la consommation de masse qui a longtemps dominé.

Mais concrètement comment font-ils ?

Eh bien par exemple six consommateurs sur dix affirment qu'ils font des efforts pour ne pas gaspiller, ne pas jeter. C'est 11 % de plus que dans la dernière étude. Mais on note aussi la préférence donnée aux produits locaux ou équitables. D'où le succès croissant des produits bio. Ils chercheront aussi des produits plus simples, et plus solides. Mais ils vont également acheter moins de choses toutes faites et essayer de fabriquer certains objets ou de réparer ceux qu'ils ont déjà. Et bien sûr pour ceux qui peuvent se mettre au jardinage, notamment pour cultiver un potager.

Quelles sont les motivations de ces consommateurs actifs ?

D'abord ils agissent pour assurer l'avenir des générations futures. Mais aussi pour le bien être de la planète et leur bien être personnel. Moins d'un sur dix change son mode de consommation à cause de contraintes économiques. Et quelques uns expliquent qu'ils cherchent ainsi à défendre leurs convictions. Cela dit, ils y trouvent aussi un intérêt. Beaucoup jugent que c'est moins cher de vivre comme cela. Cela permet de s'approprier sa consommation, c'est bon pour la santé. Mais nombreux sont ceux qui soulignent que cela permet de rencontrer des gens.

Dominique Esway

Partager sur :