Replay du vendredi 28 avril 2017

Des herbes aromatiques à plus de mille euros le kilo

Les prix des herbes aromatiques dépasse parfois les mille euros le kilo. C'est ce que montre l'enquête de la CLCV

Le rayon herbes et épices d'un supermarché
Le rayon herbes et épices d'un supermarché

Premier constat de l'association, il est difficile de choisir en magasin face à un rayon rempli de petits pots qui ont tous l'air d'avoir la même taille et des prix très semblables. Sauf que quand on regarde bien les étiquettes, on se rend compte que la quantité contenue dans les pots est très variable. La CLCV cite l'exemple de la marque Ducros qui domine largement ce rayon : le flacon de ciboulette contient deux grammes et demi de produit alors que le flacon de romarin est rempli de 23 grammes de produit... Et c'est la même chose pour toutes les marques. D'où l'intérêt de vérifier le prix au kilo.... Le test de la CLCV a porté sur onze herbes aromatiques l'aneth, le basilic, la ciboulette, la coriandre, l'estragon, les fines herbes, les herbes de Provence, l'origan, le persil, le romarin et le thym.

Et donc avec des prix très différents...

En gros il y a deux catégories d'herbes. Les fines herbes comme la ciboulette, le persil l'estragon la coriandre . En moyenne elles valent plus de 200 euros le kilo. Et puis il y a les herbes de Provence ce qui regroupe le thym le romarin le basilic l'origan et l'aneth qui sont en dessous des 200 euros le kilo. Comme presque toujours, les marques nationales sont plus chères que les marques de distributeur et si on achète en plus grande quantité c'est moins cher au kilo. Les herbes de Provence sont les moins chères, environ 60 euros le kilo alors que la ciboulette se vend 400 euros. Mais les producteurs ont des astuces pour faire monter discrètement les prix. Par exemple avec une mention du style première saveur, ou plus bucolique cueillette fraîcheur, le prix de la ciboulette passe à 1100 euros le kilo ... Presque trois fois plus... Les nouvelles présentations comme les moulins font aussi considérablement grimper l'addition. Les prix sont multipliés par quatre au moins.

En plus on ne sait pas toujours d'où elles viennent ces herbes ...

Et pour cause, les fabricants n'ont aucune obligation en la matière... C'est particulièrement ennuyeux quand il s'agit des fameuses herbes de Provence parce qu'on ne sait pas vraiment ce qu'il y a dedans... Les fabricants peuvent mélanger comme ils veulent ... En revanche, il y a très peu de chances que les herbes qui sont dans votre flacon viennent effectivement du sud de la France.... 90 % des 500 tonnes d'herbes dites de Provence sont importées ... du Maroc, d'Espagne d'Albanie ou de Pologne.

Dominique Esway

Mots clés: