Toutes les émissions

La minute conso

Seul Free, et maintenant SFR, respectent la règle d'affichage de leurs tarifs
Seul Free, et maintenant SFR, respectent la règle d'affichage de leurs tarifs © Maxppp - Simon Daval

Des tarifs pas très transparents pour les boxes internet

Diffusion du jeudi 8 mars 2018 Durée : 2min

Les tarifs des fournisseurs d'accès à internet sont encore loin d'être transparents. Et du coup, ils sont difficiles à comparer

Et pourtant en septembre dernier, les pouvoirs publics avaient tapé du poing sur la table. Ils avaient notamment rappelé à l'ordre Orange, SFR et Bouygues télécom à l'ordre en leur demandant d'intégrer le prix de la location de la box internet dans les forfaits qu'ils proposent aux consommateurs. Un prix qui varie de 3 à 5 euros par mois. Il n'y a que Free qui respecte la règle. Les opérateurs avaient donc jusqu'au 1er février dernier pour se mettre en régle. Le magazine 60 millions a fait le point, un mois plus tard. Résultat : seul SFR a fait les corrections nécessaires.    

Mais c'est légal  

C'est là qu'il y a une difficulté. Un avis du conseil national de la consommation demande juste que le prix des équipements indispensables pour le fonctionnement du service doit être facilement indentifiable. Résultat : les opérateurs peuvent affichent un prix juste en dessous de 30 euros et en toutes petites lignes en dessous, le fait qu'il faut rajouter la location de la box. Cette astuce leur permet de figurer en bonne place dans les comparateurs. Sauf qu'un arrêté de 1987 précise bien que le prix affiché doit faire apparaître la somme totale toutes taxes comprises que doit payer le consommateur. Une règle intangible selon la répression des fraudes.    

Et en plus ça se complique  

Oui parce que Bouygues a décidé de proposer aux consommateurs d'acheter la box au lieu de la louer. Donc une ligne de plus qui va rendre les tarifs encore un peu moins faciles à comparer. Une box qui ne pourra de toute façon pas vous servir pour un autre opérateur que Bouygues comme c'est précisé, en tout petit, dans le contrat. De son côté Orange a un peu rectifié ses offres en séparant toujours l'abonnement et la location de la box mais en rajoutant en bas de la présentation le prix total pour le consommateur.  Il faut dire que la répression des fraudes mène en ce moment des contrôles et que si la présentation des offres n'est pas conforme à la réglementation, les opérateurs risquent une amende qui peut aller jusqu'à 15 000 euros.

Dominique Esway