Des yaourts aux fruits, sans fruits ou presque

Des yaourts aux fruits, sans fruits ou presque

Émission 

Il n'y a pas beaucoup de fruits dans les yaourts aux fruits. Une information qui intéresse au premier chef les consommateurs français les deuxième plus gros consommateurs de yaourts en Europe derrière les Allemands. On en mange 22 kilos par an et par personne dans l'hexagone. Dans les yaourts aux fruits, il y a donc peu de fruits selon l'étude d'une association belge de défense des consommateurs publiée ces jours-ci par le site Bio A La Une. Pas beaucoup de fruits dedans et en tout cas beaucoup moins qu'en photos sur les emballages ...

Pour faire ce test, l'association a acheté une trentaine de yaourts dans plusieurs grandes surfaces, de marque Danone, Yoplait, Nestlé Bonne Maman, Carrefour ... Et il y a beaucoup plus d'image de fruits sur l'emballage que de véritables fruits dans le yaourt. Exemple avec le yaourt à la fraise qui contient en tout et pour tout 6 % de fraises au cent grammes. Soit l'équivalent d'une demi fraise par pot ... Une diététicienne avait elle calculé que dans chaque yaourt aux framboises, il y a au mieux une framboise par pot ...

     Et comme il y a peu de fruits, les industries ajoutent d'autres substances pour donner du goût ... Premier élément qu'on rajoute dans ces cas-là le sucre . Toujours selon l'association belge, il y a entre 11 et 16,6% de sucre dans ces yaourts aux fruits ... Qu'on retrouve sur la liste des ingrédients sous diverses appellations comme saccharose ou sirop de glucose -fructose . Méfiance aussi quand vous lisez "sans colorants artificiels ". Certes ils sont naturels mais ils ne viennent pas des fruits. On trouve du jus de betteraves pour les fruits rouges mais aussi du jus de carotte . Ou encore et c'est moins ragoûtant et franchement gênant pour les végétariens de la cochenille , un colorant rouge qu'on extrait d'insectes qui sont broyés ...

     Pourtant, la composition des yaourts est réglementée. Pour avoir droit au nom yaourt, le produit doit contenir du lait et deux bactéries lactiques bien précises. On peut ajouter d'autres ingrédients comme des fruits justement, du miel de la confiture etc... Mais ils ne doivent pas à eux tous représenter plus de 30 % du poids total du yaourt . Les gélifiants, stabilisateurs et autres épaississants sont interdits , sauf ceux qui sont dans les préparations de fruits. On comprend mieux pourquoi nombre produits laitiers préfèrent opter pour le nom spécialité laitière qui leur permet d'échapper à ces exigences .

 

Dominique Esway

Partager sur :