Toutes les émissions

La minute conso

Les ventes de yaourts baissent d'année en année
Les ventes de yaourts baissent d'année en année © Maxppp - Jean-Christophe Tardivon

Des yaourts pas si sains que ça

Diffusion du jeudi 19 avril 2018 Durée : 2min

Le magazine 60 millions de consommateurs publie un dossier sur les aliments qui nous empoisonnent. Qui passe au cricle les pesticides, les sucres cachés et les additifs qu'on trouve dans notre alimentation. Et qui montre que les yaourts ne sont pas si sains que cela

En France, le yaourt répond à une définition extrêmement stricte. Il doit avoit été fermenté avec deux bactéries lactiques bien précises dont une bonne partie doit être vivante jusqu'à la date limite de consommation. Les Français en raffolent. Ils sont les plus gros consommateurs de yaourts dans le monde. Et on en mange pas seulement à la fin du repas mais aussi au petit déjeuner, comme encas dans l'après-midi ou le soir devant la télévision ... Un engouement qui s'explique par l'image de produit sain et naturel dont bénéficie ce produit. Même si depuis quelques années, les ventes sont en baisse régulière de 2 à 3 % par an. Les yaourts sont concurrencés par les desserts et les compotes.  

Mais en fait les yaourts ne sont pas si naturels que ça

C'est ce que montre le dossier de 60 millions. Le décret qui définit le yaourt précise que on peut y "ajouter des arômes et dans la limite de 30 % de son poids, du sucre et autres denrées alimentaires conférant une saveur spécifique". Et c'est dans ce flou que le industriels se sont engouffrés. Dans les mélanges de fruits qui composent leurs yaourts, on trouve des colorants, des épaississants, des correcteurs d'acidité et des conservateurs...  De la gélatine pour la tenue, de la pectine, ou de l'amidon modifié. Mais on trouve aussi du sucre et tous les remplaçants comme le sirop de glucose ou les édulcorants, et les arômes en tout genre. On compte jusqu'à 12 additifs différents. 

Comment faire pour éviter ça ? 

Tout simplement en choisissant des yaourts nature que vous parfumerez comme vous voulez. En vérifiant bien que l'étiquette mentionne le mot yaourt. Si le produit est rebaptisé spécialité laitière ou dessert lacté par exemple, c'est que le fabricant a préféré modifier la recette plutôt que de respecter la formule. Vous pouvez aussi vérifier d'où vient le lait. Et si vous choisissez des yaourts bio, vous aurez forcément moins d'additifs. Mais cela ne veut pas dire qu'il n'y en aura pas du tout. 45 additifs sont autorisés dans le bio. Et vous éviterez les pires.   

Dominique Esway