Émissions Toutes les émissions

Faites vous dépanner, pas arnaquer

La minute conso du mercredi 28 septembre 2016

Par

Halte aux arnaques au dépannage. Le gouvernement appelle les consommateurs à la vigilance

Faites vous dépanner, pas arnaquer

Les sociétés qui sont dans le collimateur des pouvoirs publics sont celles qui laissent des avis dans les boîtes aux lettres. Qui utilisent souvent les trois couleurs bleu blanc rouge ou les armes de votre ville. Ce qui est interdit. On y trouve le numéro de téléphone de la mairie, des pompiers, de la Sécu et des numéros renvoyant vers une seule et même entreprise de dépannage pour la plomberie, l'électricité, la serrurerie. Des artisans dont on a souvent besoin en urgence, quand on est en panne de chauffage, qu'on a une canalisation bouchée, une fuite d'eau, ou quand on a perdu ses clés ou claqué sa porte.

Et certains professionnels en profitent ...

En 2014, la direction de la répression des fraudes a enregistré 8845 plaintes ... dans le secteur de l'installation l'entretient et la réparation. Et la majorité des dossiers concernaient des dépannages d'urgence, pour des montants de plusieurs milliers d'euros ... Et il n'y a pas que le coût qui est en cause. Les consommateurs se plaignent aussi que le devis ne leur a été donné qu'après les travaux, que des matériels qui n'étaient pas indispensables ont été facturés, sans parler des malfaçons ...

Comment peut on éviter de se faire arnaquer ?

D'abord évitez de faire appel aux entreprises mentionnées dans les prospectus. Idéalement il faut trouver un artisan connu, par le bouche à oreille ou par une fédération professionnelle comme la Capeb ou le syndicat du dépannage à domicile. Il faut aussi demander un devis. Il est de toute façon obligatoire sauf en cas d'urgence absolue. Sur le devis doivent figurer le coût de la main d'oeuvre, des fournitures, et les frais de déplacement. A partir de 25 euros, le professionnel doit vous faire une facture mais vous pouvez la réclamer quel que soit le montant.

Face à un devis comment savoir s'il est raisonnable ?

L'UFC Que Choisir a publié ses estimations de prix pour ce genre d'intervention. L'ouverture d'une porte le soit ou le week end devrait vous coûter entre 110 et 130 euros, le débouchage des toilettes 300 euros, voire 600 s'il faut un camion. Le magazine 60 millions de consommateurs conseille le site mesdepanneurs.fr. Il référence des artisans locaux, dont les tarfis sont raisonnables.

Dominique Esway

Partager sur :