Toutes les émissions

La minute conso

France Funéraire propose près de 6000 références de plaques funéraires à ses clients.
France Funéraire propose près de 6000 références de plaques funéraires à ses clients. - Antoine de Givenchy

France Funéraire, leader de la plaque funéraire, fête ses 50 ans

Diffusion du lundi 29 octobre 2018 Durée : 2min

C'est un secteur qui va tous nous concerner un jour ou l'autre. En cette semaine de la Toussaint, la Minute conso vous raconte la saga de l'entreprise France Funéraire. Une société basée à Luçon, en Vendée, leader de la fabrication de croix et de plaques funéraires, qui fête ses 50 ans.

C’est à Luçon, en Vendée, que l'histoire de France Funéraire commence au début des années 1960. Pierre Engerbeau est alors commercial dans le secteur du funéraire. Ses affaires marchent bien, mais la demande de sa clientèle évolue. A l'époque, les cimetières sont peuplés de tombes en calcaire, une pierre pas très noble. 

Mais avec le développement des transports et des techniques, le monument funéraire en granit commence à faire fureur : les retraités s’arrachent ces belles tombes, un peu plus chères, mais bien polies. Et qui dit tombe en granit, dit plaques et croix assorties, sinon ce n’est pas beau. C’est ainsi qu’en 1968, monsieur Engerbeau créé Ouest-Funéraire et se spécialise dans l’articles de souvenir en granit. 

Fabrication française et artisanale    

Au début, c'est une petite société de seulement 10 salariés, mais rapidement le succès est au rendez-vous. Dès la fin des années 1970, l’entreprise, toujours basée en Vendée, vend ses produits dans toute la France. En 1990, la société est rebaptisée France Funéraire et les années suivantes marquent son expansion : elle engloutit d’autres petites entreprises régionales et devient le numéro un français de son secteur. Aujourd’hui, France Funéraire c’est 82 salariés et 15 à 20% des parts du marché funéraire national.  

L’entreprise vendéenne a donc bien grossi, mais continue de miser sur l’artisanal. Chez France Funéraire, on fait tout à la main : la fabrication est en partie mécanisée, mais pas du tout automatisée. L’entreprise travaille une trentaine de granits différents, achetés en France et à l’international. 

Plaques personnalisables à l'infini

Pour faire une croix ou une plaque, il faut d’abord scier la pierre, la façonner, la polir, la graver, puis réaliser et apposer les motifs. Des produits - vous l’avez sans doute remarqué si vous êtes récemment allé dans un cimetière - qui se modernisent, deviennent de plus en plus décoratifs et sont personnalisables à l’infini.  

France Funéraires travaille désormais de nouveau matériaux, comme le verre, le plexiglas, la résine ou l’inox. Il y a aussi plus de coloris, plus de formes et un vaste choix de visuels et de textes à graver. On peut même incruster des cristaux Swarovski dans une plaque. 

Autrement dit, comme pour la mode, il y a des tendances, des collections et près de 6000 références proposées aux clients. Parmi les best-sellers de l'entreprise : les cœurs, les croix, les livres et autres colombes. Et puis des demandes plus surprenantes comme un paquet de gitanes, une boule à facette ou un nu artistique. Sans oublier l’un des décors les plus demandés ces derniers temps : le portrait de Johnny Hallyday. France Funéraire a déjà vendu plus d’une centaine de plaques déjà à l’effigie du défunt rockeur.