Émissions Toutes les émissions

La minute conso

2min

Gaz et électricité moins cher ensemble

Par le mercredi 7 septembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
Une offre pour le gaz et l'électricité
Une offre pour le gaz et l'électricité

Les achats groupés d'énergie séduisent de plus en plus de consommateurs. Comme le démontre la dernière opération lancée par l'UFC Que Choisir

Cette opération lancée avant les vacances s'appelle Energie choisir ensemble. Contrairement aux initiatives précédentes qui ne concernaient que le gaz, elle porte cette fois-ci sur le gaz et l'électricité. Le principe est toujours le même. En se regroupant sous la houlette de l'association, les consommateurs peuvent obtenir des tarifs plus intéressants que lorsqu'ils sont seuls face au fournisseur. Mais la proposition de l'UFC Que Choisir ne se limite pas au tarif. Elle demande aussi aux fournisseurs d'accepter un contrat qu'elle a elle-même rédigé. Un contrat plus favorable aux abonnés qui est purgé de toutes les clauses abusives qu'on rencontre encore parfois dans les contrats standard et qui offre des garanties juridiques supplémentaires.

Où en est-on aujourd'hui ?

A priori c'est un succès puisque plus de 200 000 personnes se sont déjà inscrites sur le site choisirensemble.fr. On peut encore s'inscrire jusqu'au 21 septembre prochain. Ensuite chaque personne recevra à partir du 10 octobre une offre. On a jusqu'au 30 novembre pour l'accepter ou la refuser. A partir de 300 000 consommateurs candidats, l'UFC Que Choisir estime qu'elle pourra obtenir des tarifs en baisse de 14 à 15 % pour l'électricité et de l'ordre de 10 % pour le gaz. Ce qui serait donc une bonne opération alors que 73 % des Français s'inquiètent pour leur facture d'énergie.

Qui sont les fournisseurs intéressés par ces clients ?

En tout logique, il s'agit de concurrents des opérateurs historiques qui espèrent ainsi prendre des parts de marché, EDF pour l'électricité et Engie ex GDF Suez, pour le gaz. Six groupes ont répondu à l'appel d'offre de l'UFC Que Choisir. Non seulement ils s'engagent sur les modalités du contrat mais le prix qu'ils vont proposer sera fixe pendant un an au moins. Contrairement au tarif réglementé et aux offres libres indexées sur ce tarif qui évoluent tous les mois. Ce qui permettra d'échapper aux rattrapages annoncés pour les mois qui viennent. EDF va faire payer un euro et demi de plus par mois pendant 18 mois pour rattraper des tarifs jugés insuffisants entre 2014 et 2015. Et un autre rattrapage est déjà dans les tuyaux. Les concurrents d'EDF jugent que la hausse de 2 et demi pour cent décidée le premier août dernier est trop faible. A ce jour, le Conseil d'Etat leur a toujours donné raison, au détriment des consommateurs.

Dominique Esway