Toutes les émissions

La minute conso

Coup d'envoi demain pour six semaines de soldes
Coup d'envoi demain pour six semaines de soldes © Maxppp - Julio Pelaez

Jour J moins 1 pour les soldes d'hiver

Diffusion du mardi 9 janvier 2018 Durée : 2min

Les soldes d'hiver démarrent demain dans la majorité des départements. Mais d'année en année, ils perdent de leur attrait auprès des consommateurs

Pour cette édition 2018 qui va durer six semaines, 54 % des consommateurs annoncent qu'ils vont faire les soldes parce que c'est le moment de l'année où on peut réaliser de bonnes affaires. Alors certes, ils sont encore majoritaires mais on constate que le nombre de ces fans de soldes baisse régulièrement. L'an dernier, 57 % se disaient intéressés par les soldes d'hiver et en 2016 ils étaient 61 %. Ce peut être lié à la situation économique puisque un tiers des personnes interrogées par Yougov pour le site mareduc.com, juge que sa situation financière s'est détériorée par rapport à l'an dernier. Alors qu'une sur cinq estime au contraire que ça va mieux.  

Mais il y a maintenant beaucoup de concurrence 

Effectivement. Il y a les promotions et les ventes privées qui arrivent dès le lendemain de Noël. Les sites marchands étrangers offrent également de belles promo sans attendre la date fatidique. Il faut aussi désormais tenir compte du Black Friday et du CyberMonday, son équivalent pour les sites marchands, qui ont connu un succès record cette année. Pourtant la donne n'est pas la même pour les consommateurs. Pendant les soldes, c'est le seul moment de l'année où les commerçants ont le droit de vendre à perte. Par ailleurs, ils ont des obligations légales très strictes. Comme par exemple celle de ne vendre que des produits qu'ils ont en stock et d'afficher le prix avant solde et le prix soldé. Ce qui n'est pas le cas lors du Black Friday où c'est le commerçant qui décide de rebaptiser promo des articles dont les prix ne sont pas toujours très inférieurs à ceux de la semaine précédente.    

On ira plus dans les magasins ou sur internet ?

En moyenne on va dépenser 276 euros pour ces soldes. Les hommes sont plus dépensiers avec 339 euros alors que le budget des femmes se limite à 215 euros. A priori, pour acheter des articles de mode, et des chaussures, on préfère largement aller dans les boutiques. Pour l'électroménager, 28 % des consommateurs choisissent le magasin contre 17 % qui achèteront sur internet. Pour les produits high tech, les produits culturels, et les loisirs, internet l'emporte de justesse. En revanche, les agences de voyages ont du souci à se faire puisque 26 % des consommateurs préfèrent acheter leurs vacances sur internet contre 8 % seulement qui font confiance à une agence. Les consommateurs qui achètent sur internet estiment qu'ils perdent moins de temps que dans les magasins, et que les prix sont plus intéressants.   

Dominique Esway