Toutes les émissions

La minute conso

Les enfants ne consomment pas assez de calcium
Les enfants ne consomment pas assez de calcium © Maxppp - Claude Cortier

L'alimentation des enfants est de moins en moins équilibrée

Diffusion du mardi 30 avril 2019 Durée : 2min

Les enfants mangent de moins en moins bien. C'est ce que confirme une enquête du Crédoc le centre de recherche sur les conditions de vie qui s'est intéressé au régime alimentaire des enfants de 3 à 10 ans

Le Crédoc a étudié les grandes tendances pour voir si depuis 2007, on a amélioré la qualité des repas qu'on sert aux enfants. Et le moins que l'on puisse dire c'est que le bilan n'est pas brillant. En dépit des innombrables campagnes menées sur le sujet. Premier constat global : le régime alimentaire des enfants a beaucoup évolué ces dix dernières années. Les enfants mangent aujourd'hui moins de produits sains qu'il y a dix ans.  Et plus de plats industriels que ce soit des plats préparés, des pizzas et autres cordons bleu... L'augmentation frôle les 40 %, tous âges confondus. Le Crédoc note aussi une forte progression de la consommation de sodas chez les enfants de 3 à 6 ans.  

Quels produits sains diminuent ?   

Parallèlement, en dix ans, la consommation de poisson par les enfants de 6 à 10 ans a baissé de 17 %, celle d’œufs est en recul de 32 % et la consommation de viande a diminué de 19 %.  Chez les moins de six ans, la baisse est de 16 % pour la viande et de 19 % pour le poisson. Le lait, les produits ultra frais laitiers et le fromage reculent aussi fortement. Avec des risques quant à l'absorption de calcium et au développement des os. 20 % des enfants de 3 à 5 ans ne prennent pas assez de calcium et 45 % des enfants de 6 à 10 ans. La consommation de fruits et légumes décroît aussi, plus d'ailleurs chez les très petits que chez les plus de six ans. Ils mangent aussi moins de pommes de terre et boivent moins de jus de fruits  

Comment s'expliquent ces évolutions ?  

Le manque de lait et de produits laitiers tient au fait que nombre de parents doutent de l'intérêt des produits laitiers. Comme d'ailleurs certains professionnels de santé. Mais le calcium qu'ils apportent est difficile à remplacer. Tout comme la vitamine D. Petite consolation : le Crédoc constate une très forte baisse de la consommation de produits sucrés et ce dans toutes les catégories d'âge. Il y a aussi un recul important des matières grasses et des charcuteries. Ce qui va dans le bon sens. Mais au final, 23 % seulement des enfants de 6 à 10 ans ont une alimentation conforme aux recommandations sanitaires.

Dominique Esway