Toutes les émissions

La minute conso

Le choix d'ampoules led est vaste
Le choix d'ampoules led est vaste © Maxppp - Marc Ollivier

La fin des ampoules halogènes

Diffusion du mercredi 29 août 2018 Durée : 2min

A partir du premier septembre, la vente des ampoules halogènes sera interdite, en France et dans toute l'Europe

C'est pour préserver l'environnement et économiser l'énergie que l'Union européenne a pris cette directive en 2009. L'objectif est de réduire la consommation en énergie des appareils électriques et électroniques.  Il faut dire que le constat est énergétique des halogènes n'est guère flatteur. Les ampoules à filament qu'elles soient classiques ou halogènes consomment de l'énergie pour faire chauffer le filament et produire de la lumière. Mais ce procédé produit beaucoup de chaleur et très peu de lumière ... 7 % seulement de l'énergie est converti en lumière. Donc en 2012, on a interdit la vente des ampoules traditionnelles à filament. C'est maintenant au tour des ampoules halogènes de disparaître des rayons. Vous en trouverez encore jusqu'à l'écoulement des stocks.  Deux modèles sont toujours autorisés à la vente,  ceux qui équipent les fours et les lampadaires parce qu'il n'y a pas encore d'alternative.   

Les autres sont sont faciles à remplacer

Effectivement il y a les ampoules fluocompactes et surtout les ampoules led. Et même si les led sont encore un peu plus chères que les halogènes, c'est tout bénéfice pour le consommateur. Les led consomment cinq fois moins que les halogènes. Et selon l'agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie, elles durent en moyenne 15 000 heures, c'est à dire deux fois plus que les fluocompactes, mais cela peut aller jusqu'à 40 000 heures. Contre 2 à 3000 heures d'utilisation pour une ampoule halogène. Résultat l'ampoule led est rentabilisée en un an selon l'Ademe. Et comme elle dure longtemps, de plus en plus de fabricants proposent maintenant des luminaires à led intégré. Il s'agit quelque fois d'un choix du designer mais pas toujours. Dans tous les cas, quand l'ampoule ne fonctionne plus, il faut jeter le tout. Ce qui ne va pas dans le sens d'une consommation durable....  

Les led sont déjà très utilisées  

Les consommateurs n'ont pas attendu l'interdiction de l'Union européenne pour faire leurs comptes et passer aux led. En sachant que l'éclairage représente 10 % de la consommation totale d'énergie en France. Dès 2016, les deux tiers des ampoules vendues étaient des led et cette proportion a vraisemblablement augmenté depuis. Cela dit, les ampoules led ont un défaut. Elles émettent de la lumière bleue, comme les ordinateurs et les écrans de téléphones, qui est nocive pour les yeux. Il faut donc éviter de s'éclairer avec des ampoules nues mais prévoir des abat-jours ou un éclairage indirect. Surtout dans les chambres des enfants. Et préférez une lumière chaude.   

Dominique Esway