Replay du mardi 25 avril 2017

Les arnaques au Made in France

Le Made in France est très populaire auprès des consommateurs. Mais attention, il y a parfois arnaque

Récolté et mis en pot par l'apiculteur
Récolté et mis en pot par l'apiculteur -

Le Made in France c'est un argument très puissant auprès des clients. 75 % des Français disent être attachés à cette origine selon une étude du Crédoc. Et une grande partie d'entre eux est même prête à payer plus cher pour un produit français. Du coup, la tentation est grande de falsifier les étiquettes pour faire apparaître une origine française sur un produit qui ne l'est pas. D'autant plus grande que cela peut rapporter gros. Et à tous les rayons, y compris au rayon alimentaire. La Répression des fraudes a contrôlé 8600 points de vente de fruits et légumes en 2015. Un sur cinq était en infraction....

Quel genre d'infraction ?

La plus simple c'est d'écrire France sur la pancarte alors que les produits viennent d'ailleurs. On trouve aussi un drapeau français planté dans un rayon à côté de fruits importés.... Il n'y a pas vraiment arnaque mais la simple présence du drapeau tricolore est trompeuse. C'est une pratique qu'on retrouve de plus en plus souvent au rayon vin. Le magazine 60 millions rapporte ce témoignage d'un salarié d'un domaine viticole du sud de la France. Son entreprise a fait embouteiller 100 000 bouteilles de rosé en Espagne et sur les bouteilles, elle a fait coller ses propres étiquettes mentionnant donc le nom de son domaine... Mais il y a plus subtil : on trouve des étiquettes bien françaises, qui font souvent référence à des éléments connus du patrimoine hexagonal ou qui ressemblent à des noms de village bien français. Tout est donc fait pour que le consommateur quand il achète cette bouteille ou cette fontaine à vin ait l'impression d'acheter français. Sauf qu'en regardant bien, il est précisé en petites lettres que le vin provient d'Espagne. Un vin qui coûte trois fois moins cher...

D'autres produits sont concernés par ce fléau ?

Le miel. La production française s'est écroulée de 80 % mais les consommateurs disent acheter toujours autant de miel français... Là encore pour tromper le consommateur, on joue sur l'étiquette avec des appellations flatteuses du genre Miel de l'apiculteur ou les apiculteurs associés. Et en très petites lettres derrière on voit qu'il vient en fait de l'Union européenne ou de plus loin. Et qu'il a seulement été mis en pot en France. Même schéma pour l'huile d'olive. Là encore la récolte a baissé mais certains mettent toujours autant d'huile sur le marché. En fait les olives sont importées en Provence et ressortent des moulins sous forme d'huile d'appellation d'origine protégée. Et donc beaucoup plus chère...

Dominique Esway

Mots clés: