La minute conso

La moitié des fruits et légumes consommés en France vient de l'étranger
La moitié des fruits et légumes consommés en France vient de l'étranger © Radio France - Dominique Esway

La moitié des fruits et légumes sont importés

Diffusion du mardi 26 mars 2019 Durée : 2min

Plus de la moitié des fruits et légumes que nous mangeons sont importés de l'étranger. Mais cela pourrait changer dans les années qui viennent

Les consommateurs sont demandeurs. De plus en plus ils veulent des produits locaux et donc de saison. On le mesure au succès que rencontrent les circuits courts organisés par les producteurs pour approvisionner directement les clients. Cela va des ventes directes à la ferme, aux marchés de producteurs en passant par les magasins coopératifs, les drives fermiers et nombre de sites marchands qui mettent en relation les consommateurs et les agriculteurs. Mais aussi les Amap qui fournissent 100 000 foyers et les associations de type la Ruche qui dit oui qui font travailler 4 000 producteurs. En 2016, selon les derniers chiffres officiels, 70 % des consommateurs avaient entendu parler de ces circuits et 21 % y avaient déjà fait des achats.   

Mais le gros des achats se fait en grandes surfaces   

Elles représentent presque 70 % des achats alimentaires aujourd'hui, contre 30 % en 1980. Les enseignes auprès de grossistes qui peuvent leur livrer d'énormes quantités. Ce qui n'est pas toujours le cas des producteurs locaux. Et au prix le plus bas possible. Ainsi par exemple les tomates qui sont le légume le plus consommé en France. On en importe 300 000 tonnes par an. Soit 40 à 50 % de ce que nous consommons. Elles viennent d'Espagne mais aussi du Maroc.... En tout logique, on en importe plus en hiver qu'au moment de la pleine saison en France. C'est d'ailleurs en décembre que les importations sont au plus haut. Presque la moitié des concombres et des courgettes sont aussi importés. Pour les fruits, la majorité des pommes sont produites dans l'hexagone, mais 40 % des poires, des pêches et des nectarines sont importés et jusqu'à 75 % du raisin de table....   

Carrefour promet 95 % de produits français 

C'est effectivement l'engagement pris par le PDG du groupe, qui n'a toutefois pas donné d'échéance précise. En fait cela fait plusieurs années que l'enseigne passe des accords avec des groupements de producteurs pour sécuriser ses approvisionnements locaux. Mais pour franchir une nouvelle étape, il va falloir donner la priorité aux produits de saison. Les tomates qui sont produites en France de mai à septembre, devraient disparaître des rayons le reste de l'année. De leur côté les consommateurs vont aussi devoir faire des efforts. Selon un récent sondage de BVA, un sur deux seulement tient compte aujourd'hui de la saison pour choisir ses produits en rayon. L'effort sera aussi financier puisque les produits français coûtent plus cher que ceux qui sont importés.

Dominique Esway