La minute conso

La rentrée scolaire coûte un peu moins cher cette année
La rentrée scolaire coûte un peu moins cher cette année © Radio France - Aurélie Jacquand

La rentrée scolaire un peu moins coûteuse cette année ?

Diffusion du mardi 4 septembre 2018 Durée : 2min

La rentrée scolaire est faite ... Et il y a une bonne nouvelle pour les parents. Elle va coûter un peu moins cher cette année

C'est en tout cas ce que montre un sondage réalisé par Yougov pour le site internet mareduc.com. En moyenne cette année, les parents vont dépenser 329 euros par enfant, contre 346 euros à la dernière rentrée. Avec des différences d'une région à l'autre. C'est dans le sud-est que les parents dépenseront le plus 365 euros en moyenne soit autant que l'an dernier. Viennent ensuite les habitants du nord-est pour qui l'addition s'alourdit très nettement puisqu'elle passe de 289 euros l'an dernier à 315 euros en cette rentrée. En région parisienne, les dépenses plongent de 442 euros à 315 euros cette année. Le nord-ouest et le sud-ouest arivent en queue de peloton avec un budget rentrée scolaire inférieur à 300 euros. Autre étude, autres chiffres. Selon Sofinco, la rentrée coûte 192 euros en maternelle,  216 euros en primaire, presque 400 euros au collège et 643 euros au lycée.   

Quels sont les postes les plus importants ?  

C'est l'habillement des enfants qui coûte le plus cher. Les parents vont y consacrer 117 euros cette année, comme l'an dernier. Viennent ensuite les fournitures scolaires hors cartable 82 euros puis les tenues de sport qui vont coûter 54 euros en moyenne. Mais le poste le plus lourd c'est celui des activités extra scolaires qui frôle les 200 euros. Ce qui fait râler les parents même si c'est moins que l'an dernier. Cela dit, dans les familles dont un enfant bénéficiera cette année d'un accueil de loisirs le mercredi, estime que cela va réduire leur budget activités.   

Comment fait-on face à ses dépenses ?  

D'abord les parents, un peu plus de la moitié,  comparent les prix avant de faire leurs achats. et selon Sofinco, les trois quarts ont fait les courses en avance pour étaler la dépense. Cette année 46 % d'entre eux vont réutiliser une partie des fournitures de l'an dernier. C'est moins que l'an dernier. Ils sont aussi moins nombreux à utiliser des coupons de réduction mais toujours autant à profiter d'offres de cashback. Ils font surtout leurs achats en grandes surfaces pour les fournitures scolaires mais un sur quatre envisage de recourir à internet cette année. Ce sont surtout les parents de moins de 35 ans qui achèteront en ligne plutôt qu'en magasin.

Dominique Esway