Émissions Toutes les émissions

La minute conso

2min

La saga de Bayer qui rachète Monsanto pour former un géant des pesticides

Par le lundi 19 septembre 2016
Podcasts : iTunes RSS
Bayer, de l'aspirine aux pesticides
Bayer, de l'aspirine aux pesticides

C'est un mariage qui fait grincer des dents les défenseurs de l'environnement : le rachat de l'Américain Monsanto par l'Allemand Bayer. La Minute conso raconte aujourd'hui la saga du créateur de l'aspirine ...

A l'origine, avant de découvrir l'aspirine Bayer est une entreprise qui fabrique des colorants. Elle est fondée en 1863 à Wupperthal en Allemagne par Frédéric Bayer qui s'associe à Johann Weskott teinturier de métier. Quatre ans plus tard, leurs produits reçoivent une médaille d'argent à l'exposition universelle de Paris. La société se développe rapidement et s'implante en France en 1882. Elle créée par ailleurs un département pharmacie. C'est là qu'en 1897 un chimiste de l'entreprise met au point l'Aspirine qui sera commercialisée deux ans plus tard. En 1939, un chimiste de Bayer reçoit le prix Nobel de médecine pour ses découvertes sur les sulfamides.

Pendant la guerre, Bayer est engagé auprès du régime nazi.

Déjà pendant la première guerre mondiale, Bayer avait fourni des gaz comme le gaz moutarde aux belligérants. Cette première guerre chimique avait fait 90 000 morts. Pendant la deuxième guerre mondiale, intégré au conglomérat IG Farben, Bayer fabrique et fournit le gaz Zyclon B qui servira dans les chambres à gaz. Le groupe pratique aussi les expérimentations médicales sur des déportés et recourt au travail forcé. Autant d'agissements qui vaudront des peines de prison à 13 de ses dirigeants, une fois la paix revenue. Ce qui n'empêche pas Bayer de reprendre ses activités, d'abord sous le contrôle des Alliés puis de façon indépendante à partir de 1951.

L'autre activité de Bayer ce sont les produits phytosanitaires

Cette branche spécialisée dans l'agrochimie remonte à la fin du 19 ème siècle. C'est en 1892 que Bayer a mis sur le marché le premier insecticide de synthèse. En 2001 il rachète les activités phytosanitaires du Français Aventis. Depuis l'entreprise a été mise en cause pour la fabrication de pesticides et notamment d'un produit baptisé Gaucho qui détruit les abeilles. Aujourd'hui il rachète pour presque 60 milliards d'euros son concurrent l'Américain Monsanto qui fabrique des semences OGM mais aussi le désherbant Round Up. A eux deux ils contrôleront toute la chaîne, des semences aux insecticides en passant par les engrais. Au grand dam des associations de défense de l'environnement.